Des Chinois s’associent aux « Maîtres laitiers du Cotentin » pour produire du lait infantile

Des Chinois s’associent aux « Maîtres laitiers du Cotentin » pour produire du lait infantile

La coopérative normande « les Maîtres laitiers du Cotentin » vient de signer un contrat de 11 ans avec Synutra, numéro 3 de la nutrition infantile en Chine. A la clef : la construction d’une nouvelle usine qui produire quelque 690 millions de briquettes de 20 cl de lait infantile.

"Ce contrat va permettre la construction d'une nouvelle usine, à Méautis, dans la Manche, moyennant un investissement de 114 millions d'euros et créer 200 emplois", a précisé la direction de la coopérative dans un courriel à l'AFP, sans donner les détails financiers du contrat.

L'usine produira notamment 690 millions de briquettes de 20 cl de lait par an pour la consommation infantile, selon la même source. L'actuelle usine de beurre et de crème AOC du groupe, située à Tribehou dans la Manche, y sera également transférée.

Production : 30.000 tonnes de lait supplémentaires

L'investissement de 65 millions d'euros financé au deux tiers par le français et pour un tiers par le client chinois, doit permettre à la coopérative de passer d'une production de 20.000 tonnes de poudre de lait infantile en 2014, à 50.000 tonnes en 2018.

Les travaux de construction de l'usine devraient démarrer fin 2015 ou début 2016 pour de premières livraisons en Chine en avril 2017, selon la direction.

En 2014, Synutra, a déjà investi 136 millions pour construire une usine à Carhaix (Finistère), alimentée à 100% par du lait provenant des éleveurs de la coopérative Sodiaal, qui a elle-même investi 10 millions d'euros dans le projet. L'usine de Carhaix qui emploiera 250 personnes devrait ouvrir début 2016. Elle fournira 30.000 tonnes de lactosérum pour le marché chinois.

« Les Maîtres laitiers du Cotentin » regroupe 754 producteurs et a transformé 387 millions de litres de lait lors du dernier exercice. En juin une autre coopérative laitière normande, Isigny Sainte-Mère, a inauguré une nouvelle usine de production, fruit d'une alliance avec le Chinois Biostime, cinquième marque de lait infantile en Chine.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires