Elevage laitier : les bidons vont faire un tube !

ADIVALOR DELPRAT

bidons vides sans bouchons (Adivalor)

1.400 tonnes de plastique, c’est ce que représentent les bidons de produits d’hygiène et de nettoyage utilisés dans les élevages laitiers français. Sous l’égide du Cniel, la filière laitière et ses partenaires ont mis en place le recyclage et la valorisation de ces bidons.

Ensemble, recyclons !

Lancée en avril 2010, cette filière propose un service mutualisé de collecte des bidons de produits de nettoyage et de désinfection du matériel de traite et d’hygiène de la mamelle. Cette opération s’inscrit dans un dispositif plus large mis en place par ADIVALOR. La France est d’ailleurs le seul pays européen à disposer d’une organisation nationale chargée de récupérer les déchets d’agrofourniture sur l’ensemble du territoire.
Les bidons sont recyclés en tubes en plastique creux servant à bobiner des films, du papier (5 bidons de 10 litres recyclés permettent de fabriquer 1 m de tube pour l’industrie). Sur la base des volumes collectés en 2011, soit 300 tonnes de bidons, la filière a généré des résultats très significatifs :
- 50% des plastiques ont été recyclés, soit l’équivalent de 75 km de tubes fabriqués,
- 50% des plastiques ont été valorisés énergiquement, ce qui représente :
- l’alimentation de 1.000 ampoules de 80W pendant 3 mois,
- ou près de 100.000 litres de pétrole économisés.

Objectif 35% en 2012

En 2011, le taux de collecte national s’élève à 25% soit plus de 300 tonnes de bidons récupérés.
Pour 2012, la filière vise un taux de récupération des bidons de 35%. L’accord-cadre signé avec le Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable, fixe, à horizon 2015, un taux de collecte de 60%.
L'atteinte de ces objectifs repose sur la responsabilisation de tous les acteurs de la filière laitière :
- les metteurs en marché (fabricants et importateurs de produits) financent la filière de recyclage via une éco-contribution prélevée sur les ventes de produits. Ces industriels (15 sociétés au 1er juin 2012) représentant 85% du marché français,
- les distributeurs et laiteries qui vendent ces produits, organisent la collecte des bidons vides. Plus de 400 distributeurs sont  engagés actuellement sur l’ensemble du territoire en partenariat avec Adivalor pour collecter les bidons vides,
- les éleveurs, utilisateurs finaux du contenu, remettent leurs bidons lessiviels vides. Grâce aux précautions prises par les éleveurs qui respectent la règle d’ORE (Ouverts, Rincés, Egouttés), le recyclage des bidons est sans cesse optimisé !

Une démarche volontaire et exemplaire

Cette opération s'inscrit dans le dispositif national mis en place par l'Association Française des Industries de la Détergence, de l'Entretien et des Produits d'Hygiène Industrielle (AFISE), la Fédération Nationale des Coopératives Laitières (FNCL), la Fédération Nationale de l'Industrie Laitière (FNIL), la Fédération Nationale des Producteurs de Lait (FNPL) et ADIVALOR (Agriculteurs Distributeurs Industriels pour la Valorisation des déchets agricoles), sous l'égide du Centre National Interprofessionnel de l'Economie Laitière (CNIEL).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires