Eleveur et dessinateur : Z'Lex fait « se gondoler » le monde agricole

Bernard Griffoul

Chaque semaine, le monde agricole aveyronnais attend avec impatience le dessin humoristique d'Alexandre Saurel, alias Z'lex. Éleveur laitier, il a un sacré coup de crayon.

Si un jour vous voyez Alexandre Saurel rigoler subitement dans sa salle de traite, se précipiter sur le tableau blanc des consignes et dessiner un curieux personnage, ne vous méprenez pas. Il n'a pas fumé de substances illicites. Mais Alex, éleveur laitier dans l'Aveyron, a un double, Z'lex. Toutes les semaines, il fait se gondoler le monde agricole aveyronnais en commentant à sa manière l'actualité dans la Volonté Paysanne, l'hebdomadaire agricole départemental. Juste quelques coups de crayons et deux ou trois formules bien senties, sorties de la bouche d'un personnage au front bas, béret ou casquette vissé sur la tête.

À ses heures perdues – très peu en fait : « ça ira mieux quand on aura fini la mise aux normes » –, Alex dessine sur sa tablette graphique. Du dessin d'actualité. C'est son truc à lui. Et ça lui vient de loin. La légende, qui commence à se forger autour de son nom, dit qu'il aurait appris à lire avec des bandes dessinées. Est-ce vrai ? Toujours est-il que très jeune, il dévorait en cachette Fluide Glacial, un magazine de BD, à l'humour décalé, plutôt destiné à un public d'adultes.

Du collège jusqu'à l'école d'ingénieurs de Purpan, il n'a cessé de crayonner, pendant les cours de maths de préférence, « pour faire marrer les copains ». On veut croire que ça marchait.
L'homme a toujours un air malicieux au coin des lèvres. Quand il était animateur syndical, il
croquait encore ses personnages lorsque les réunions prenaient un tour ennuyeux. Bref, tout
son entourage connaissait ses talents pour faire rire.

Le Dessin de la semaine 43 sur www.volontepaysanne12.fr .

Le Dessin de la semaine 43 sur www.volontepaysanne12.fr .

 

Pendant les cours de maths

Devenu agriculteur – en Gaec avec un copain, il élève 70 vaches laitières –, la Volonté Paysanne le sollicite pour donner un éclairage un peu plus désopilant à l'actualité. « On voulait essayer pendant un mois sans publier pour se roder, et puis finalement, on les a fait paraître tout de suite », raconte Z'lex. Et ça dure depuis deux ans. Fini donc le dilettantisme de l'autodidacte. Il faut extirper un dessin de son ordinateur, et de sa tête surtout, toutes les semaines. « La traite est un bon moment pour y penser. La Volonté Paysanne me donne deux ou trois sujets, je les garde dans un coin de la tête et j'attends le déclic. »

Il fallait aussi un personnage dont on guette chaque semaine la nouvelle aventure. Ses traits
– tout en rondeurs – Z'lex avait eu le temps de les peaufiner pendant ses longues études.
Mais il ne l'avait jamais nommé. Ce sera Fulbert Buffelampe, un nom qui à lui seul détend les muscles zygomatiques (un « buffelampe », dans le Sud, est un zigoto pas très dégourdi).

Les réflexions au ras des pâquerettes de Bidochon, la mauvaise foi de Louis de Funès, un
peu de bon sens paysan tout de même. Voilà Fulbert Buffelampe, toujours en train de vociférer ses sentences, les ponctuant de nombreux « macarel », un juron très couleur locale. Bref, un vrai « roundinaïre » (râleur), comme on dit dans l'Aveyron. Tout le monde en
prend pour son grade : l'administration, les touristes, la télé, la politique et parfois même ses vaches. « Les gens de mauvaise foi, ça me fait marrer. J'aime bien aussi me moquer de nos propres travers », confie Z'lex.

Fulbert Buffelampe, héros attendu

Il ne renie pas sa dette à ses dessinateurs préférés de Fluide Glacial (Binet, Edika…) mais il a véritablement trouvé son style, avec un sens acéré des situations burlesques et absurdes.
Après cette expérience, vécue presque malgré lui, après avoir publié un premier recueil de ses meilleurs dessins, il aimerait « pousser plus loin cette activité. J'aime mon métier d'éleveur
mais le dessin me permet de penser à autre chose qu'aux vaches ». Il voudrait faire vivre ses
personnage dans des BD gags d'une page, style Gaston Lagaffe. Il songe aussi à ouvrir le blog de Fulbert Buffelampe. On se marre d'avance.

Source Réussir Lait Elevage Octobre 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires