Essai alimentation : Des génisses nourries seulement au foin de RGA

Franck Mechekour

Selon David Plouzin, aux Trinottières, si le foin de RGA est bon, les génisses peuvent se passer de concentrés.

Du bon foin de ray-grass anglais non démêlé distribué deux à trois fois par semaine : telle est la ration simple proposée par David Plouzin, pour les génisses en deuxième hiver (âgées de 14 à 18 mois). Selon le spécialiste de l'élevage des génisses à la ferme expérimentale des Trinottières dans le Maine-et-Loire, « lorsque les conditions pédoclimatiques permettent de récolter un bon foin de RGA, il n'y a pas besoin d'apporter des concentrés ». La croissance modérée (600 g/j) en hiver est compensée au pâturage par des gains de poids de l'ordre de 1000 g/j.
La ration sèche paille (non démêlée) + 3,5 kg de concentré marche très bien également, « mais il faut distribuer le concentré deux fois par jour ».

La ration sèche paille non démêlée + 3,5 kg de concentré « marche très bien ». (F. Mechekour)

La ration sèche paille non démêlée + 3,5 kg de concentré « marche très bien ». (F. Mechekour)

Limiter la durée

La distribution d'ensilage de maïs deux à trois fois par semaine est une autre solution envisageable « à condition de limiter la durée de consommation à 45 minutes par génisse et par jour ».
Quoi qu'il en soit, selon David Plouzin, beaucoup de rations simples à distribuer, permettent d'obtenir des croissances suffisantes durant le second hiver. « Mais il faut absolument être rigoureux sur la période d'élevage de 0 à 6 mois. »
Pour atteindre l'objectif de 210 kg à 6 mois, il est par exemple possible de distribuer après le sevrage « du foin moyen (0,6 UFL et 40 g de PDIN/kg MS) à volonté pour apporter de la fibre et jusqu'à 3 kg de mélange fermier à base par exemple de blé aplati (70 %) et de tourteau de colza (30 %) sans oublier le minéral ». Le blé aplati peut être remplacé par du maïs grain.
Cette année, des essais aux Trinottières vont porter sur « l'intérêt des aliments du commerce en termes de performances techniques et économiques ».

Source Réussir Lait Elevage Janvier 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires