GDS Creuse : avoir la « sanitaire’ attitude »

Marien BATAILLE - GDS Creuse - www.gdscreuse.fr

GDS Creuse : avoir la « sanitaire’ attitude »

Dans une zone ou un élevage, la gestion sanitaire du cheptel n’est efficace que si elle est collective. Ceci guide GDS Creuse dans ses actions depuis 1953. Cette année du soixantenaire constitue une opportunité de vous présenter et de rappeler les axes de cette stratégie pour une « sanitaire’ attitude » la plus collective possible.

Créée en 1953, GDS Creuse est l’association sanitaire des éleveurs. Elle rassemble 99,8% des éleveurs creusois avec une représentation locale d’un délégué cantonal pour 40 éleveurs. 12 délégués cantonaux élus par l’Assemblée Générale et 6 représentants d’organismes agricoles, vétérinaires et du Conseil Général composent son Conseil d’Administration. Son président actuel est Philippe Monteil, éleveur au Chauchet.

Renforçons notre coopération pour un troupeau sain, sûr et rentable

GDS Creuse a pour objet « de contribuer par tous les moyens dont il dispose à l’amélioration de l’état sanitaire de toutes les espèces d’animaux d’élevage ». Dans un contexte où le monde de l’élevage a connu et connait de profonds changements, les attentes des consommateurs en matière de sécurité alimentaire et de respect de l’environnement nous imposent de nous interroger sur nos pratiques pour associer impératifs techniques, rentabilité économique et attentes sociétales. Cet article a pour but, au travers de nos actions menées pour l’espèce bovine, de rappeler les actions sanitaires collectives mises à votre disposition et les intérêts que cela apporte.

Etre adhérent à GDS Creuse, c’est bénéficier des apports sanitaires et économiques des certifications IBR et varron…

Avec le LDA et les vétérinaires, nous assurons la gestion des appellations IBR dans notre département depuis 1997. Le varron est suivi par le Schéma Territorial de Certification régional. A ce niveau, la réussite nécessite une action collective que ce soit au niveau d’une zone,d’une production… Notre implication dans les « prophylaxies »constitue un de nos métiers premiers depuis 1953. Grâce à la mobilisation de tous, les résultats sont éloquents. Nous avons fait partie des six 1ersdépartements ayant bénéficié des allègements de prophylaxie. Notre implication en matière de cheptels certifiés IBR constitue un atout remarquable aujourd’hui.Les élevages sous apport de garantie paratuberculose représentent un vivier de reproducteurs avec un atout sanitaire majeur…

…d’outils pour la gestion de la priorité sanitaire de votre élevage avec des aides aux visites et aux analyses…

Le bilan sanitaire d’élevage (BSE) prérempli est un outil incontournable pour un suivi sanitaire cohérent pour optimiser la rentabilité de son élevage, sécuriser ses pratiques dans le cadre de la filière et bénéficier de la prescription sans consultation systématique dans le cadre de l’établissement d’un protocole de soins. Parallèlement, après la définition de la priorité sanitaire de votre élevage où dans le cas de problème sanitaire exceptionnel ou exceptionnellement grave, nous vous proposons, en collaboration avec votre vétérinaire, un accompagnement technique et financier. Les résultats et synthèses obtenus suite à la mise en place de plans de lutte spécifiques à titre individuel (diarrhées néonatales, avortements, mortinatalité …) ont permis d’élaborer des programmes de prévention à titre collectif. Un descriptif des différents outils disponibles sera réalisé dans un prochain article dans le cadre de la préparation de nos réunions d’automne.

… desapports techniques et financiers du Billet de Garantie Conventionnelle (BGC)…

La biosécurité externe contribue à empêcher et/ou limiter l’introduction d’agents infectieux dans votre cheptel.L’application d’une méthodologie adaptée pour vos bovins introduits constitue une base primordiale. Elle s’appuie sur des mesures simples, peu onéreuses…dont le non-respect peut avoir des conséquences catastrophiques ! C’est pourquoi nous en avons fait un axe d’action prioritaire avec le BGC qui est un outil technique et financier par lequel le vendeur et l’acheteur s’entendent sur l’annulation possible dela vente en cas de résultats positifs vis à vis des maladies non-concernées parla rédhibition (maladie des muqueuses, paratuberculose). Nous prenons en charge pour nos adhérents, avec la participation du Conseil Général, le dépistage systématique virologique BVD PCR et 50% des frais des autres analyses lors de son utilisation.

… du mutualisme (fonds de solidarité, assurances…)…

Le principe du système tiers-payant permet d’obtenir pour nos adhérents un coût sanitaire réduit et maîtrisé et de relayer directement les différentes aides aux analyses dans le cadre de notre convention avec le Conseil Général. De plus, tous les adhérents bénéficient de l’assurance souscrite auprès de Groupama pour les accidents de prophylaxie et les saisies abattoir. Votre cotisation au fonds de solidarité bovin vous permet de bénéficier de la mutuelle sanitaire (BVD, paratuberculose, salmonellose, listériose). Egalement, vos cotisations nationales (Fonds de Mutualisation Sanitaire et Caisse de Solidarité en Santé Animale) permettent de bénéficier des indemnisations forfaitaires pour des pertes économiques causées par l’une des 14 maladies animales retenues ou lors de développement d’épizooties sur le territoire national (virus de Schmallenberg). Toutes ces informations sont disponibles sur le document « comprendre son appel » envoyé avec votre appel de prestation. Le mutualisme représente une des bases historiques de l’action de GDS Creuse.

… d’une information en continu avec une adaptation suite aux nouveaux besoins

L’efficacité de l’information dépend de la mobilisation de chacun. Nous échangeons avec vos 97 délégués cantonaux, nous rendons visite à chaque nouvel installé avec la remise du chéquier sanitaire, nous publions un article hebdomadaire, nous envoyons chaque fin d’année votre GDS Creuse Mémo... La restructuration de notre site internet a permis la simplification de la navigation, deux clicks suffisent pour accéder à l’information souhaitée. De plus, l’utilisation des nouveaux moyens de communication (SMS, flashcode,lettre d’information, forum de discussion,…) permet de faciliter nos échanges(cf. article du 05 juillet 2013). Egalement, cela va passer par nos rencontres lors des réunions d’automne…

Une poursuite de la mobilisation de tous pour un intérêt individuel et collectif dans le cadre de la « sanitaire’ attitude »

Dans cette optique, fort de notre expérience (GDS Creuse a 60 ans) au service de tous les élevages, à travers nos missions, nous adaptons notre action et continuerons à la faire progresser en fonction des évolutions des cheptels, de leur environnement et de vos besoins, tout en conservant les bases fondamentales de la lutte sanitaire collective, indispensables pour sa réussite. Ensemble, préparons nos réunions d’automne pour qu’elles soient pleinement un lieu de rencontre et d’échanges dans la convivialité. Nous attendons vos avis, indiquez-les nous au travers des différents canaux disponibles dont notre nouveau forum sur www.gdscreuse.fr.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires