Journée lait : préparer l'avenir et penser à l’intérêt commun des producteurs

Elodie Saint-Marc

Journée lait : préparer l'avenir et penser à l’intérêt commun des producteurs
(DR)

Les Jeunes Agriculteurs (JA) organisaient le 29 novembre la Journée nationale lait à la SAF afin de réunir tous les acteurs de la filière pour une journée de réflexion sur les enjeux de la filière, préparer l'avenir et penser à l’intérêt commun des producteurs, avec notamment la fin des quotas en 2015.

"Préserver les atouts de la filière française laitière pour l'avenir", tels étaient les mots choisis par le ministère de l'agriculture pour entamer cette journée de réflexion entre les différents acteurs de la filière.

JA animait cette journée pour orienter les questions vers des dialogues qui se voulaient "sans tabous" dans une dynamique de travail positive entre les participants.

Ces derniers ont dressé à la fin de la journée les priorités de travail estimées nécessaires :

  • La gestion collective des volumes après 2015 : renforcer le rôle de l’interprofession et des bassins des productions, mutualiser les volumes destinés à l’export, mettre en place des instances de concertations européennes. Les coopératives laitières étant assez unanimes sur la nécessité de chercher l'augmentation de la valeur ajoutée sur les marchés internationaux. Cependant la question d'une éventuelle augmentation du volume de production après suppression des quotas en 2015 est restée nébuleuse.
  • La gouvernance des coopératives : rétablir le lien entre les coopérateurs et la coopérative, JA s'engage à faire force de proposition auprès de la FNPL et de la FNCL pour lancer une nouvelle dynamique entre les producteurs et leurs coopératives, et faire en sorte que les coopératives s’insèrent pleinement dans la construction des politiques de bassins.
  • L’organisation collective des producteurs sur les territoires : les producteurs présents ont tous rappelé leur volonté de parvenir à la création d’OP (organisation de producteurs) transversales interentreprises, afin de gérer les volumes dans les bassins. "Cet objectif ne sera atteint que si nous parvenons à construire des OP verticales par entreprises".

Source JA

Publié par Elodie Saint-Marc

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires