Lait: Fonterra annonce une forte baisse des prix aux producteurs

Lait: Fonterra annonce une forte baisse des prix aux producteurs

Le premier exportateur mondial de lait, la coopérative néo-zélandaise Fonterra, a annoncé vendredi une nouvelle baisse du prix d'achat à ses producteurs, à cause d'une faible demande et des stocks excédentaires.

Fonterra paiera ses fermiers 3,85 dollars néo-zélandais (2,3 euros) par kilo de matière sèche pour la saison se terminant le 31 mai 2016. La coopérative avait pourtant prévu fin mai un retour à la hausse des prix pour la saison 2015/16 à 5,25 dollars (3,14 euros). Cet écart est dû "à l'important déséquilibre dans le marché mondial du lait entre la faible demande et les stocks excédentaires", explique dans un communiqué le président de Fonterra, John Wilson. "Ce déséquilibre et le défi posé par des prix qui restent bas plus longtemps que prévu est un problème mondial et les producteurs de lait du monde entier y sont confrontés", souligne-t-il.

"Une saison dure pour nos producteurs"

Le lait souffre notamment du ralentissement de la demande de la Chine, dont la Nouvelle-Zélande est le premier fournisseur, et de l'embargo imposé par la Russie. "Cela sera une saison dure pour nos producteurs", prévient John Wilson, qui se dit pourtant "confiant" sur une remontée des prix au cours de la saison. Fonterra a annoncé en juillet la suppression de plus de 500 emplois pour répondre à la baisse des cours. La coopérative emploie 16.000 personnes dans le monde, les deux tiers en Nouvelle-Zélande. Fonterra est le premier transformateur de lait dans le monde. Les prix fixés par la coopérative influencent les cours du lait au niveau mondial, y compris en Europe.

Sur le même sujet

Commentaires 13

disasterpiece

Tout à fait d'accord avec ppiu,
Combien d'entre nous auront l’honnêteté de dire qu'ils ont acheté un tracteur surdimensionné qu'ils n'utilisent que 300 H par an ?
et à l'inverse combien ont fait de la DPA ?
car soyons honnête on vient d'avoir 2.5 années où le prix du lait était très rémunérateur,
et l'on sait pertinemment qu'avec les prix d'interventions au niveau européen la moindre sur production au niveau mondial aller de fait entraîner une baisse du prix non compensée par une intervention étatique comme c'est le cas au US.

Les cathédrales à vaches et les fermes de 1000 vaches avec un prix de l'ordre de 250-280 E/Kl pendant 2 ans très peu vont résister alors que les fermes à taille raisonnable vont réduire le rythme investissement et parfaitement passer le cap mais aller faire comprendre cela au responsable de la FNSEA qui sont parti pris dans les banques et autres coop

szut

je l ai fait la grève en 2009 ça a payé?
moi depuis j ai arreté le lait

@eleveur72

La grève du lait!!! Bien sûre mais les paysans ont la capacité à se mettre d'accord pour bloquer les laiteries ou les routes et de déverser leur saloperie aux supermarché, mais leurs demandés de ne pas livré de lait pendant quelques jours!!!! IMPOSSIBLE... Pour eux manifester oui mais pas de perte d'argent, il vaut mieux vider les camions à l'entrée des laiteries plutôt que de ne pas les livrer!!!! Un producteur de lait pas d'accord avec les revendications des laitiers.

ppiu

Je ne comprend pas :il faut aider,subventionner,etc mais personne se prononce pour des modes de production beaucoup plus économes et qui permettent de passer des caps.A croire qu'il y a ce mode libéral de production de valable.Des exemples d'exploitations qui ont fait un virage dans l'économe se retrouvent beaucoup moins en difficulté. Le beau tracteur ,la "cathédrale" pour loger les vaches,les hectares de mais ont la peau dure.La coop,la banque rigolent: ils font leurs affaires pendant que d'autres s’éreintent au travail et ne gagnent rien.Je me demande quel rôle ont certaines organisations agricoles et de quel coté elles se situent.

eleveur 72

faisons donc la grève du lait au niveau mondial et vera ci les laiteries on encore besoins de producteur pour gagne de l'argent sur notre dos, et faire tourné leur tour de sechage

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires