Lait: la production française a baissé en juillet pour le 2e mois de suite

Lait: la production française a baissé en juillet pour le 2e mois de suite

La production française de lait a reculé pour le deuxième mois consécutif en juillet, dans un contexte de surproductionmondiale et de chute des prix, selon les statistiques diffusées vendredi parle ministère de l'Agriculture.

Après un recul de 3,7% en juin 2016 par rapport à juin 2015, la collecte de lait de vache a baissé de 1% en juillet par rapport au même mois de l'an passé.   De plus, la collecte laitière du mois d'août serait elle aussi en net retrait par rapport à celle d'août 2015 en raison d'une "pénurie d'herbe liée à la sécheresse estivale et non compensée par l'achat d'aliments composés dans un contexte de dégradation du prix du lait", selon les sondages hebdomadaires de l'organisme FranceAgriMer.

En juillet, la production de lait de vache n'a progressé que dans le bassin Normand (+2,4%) et est restée stable dans le bassin Centre par rapport à juillet 2015. En revanche, elle a reculé dans tous les autres bassins: de 0,8% dans le grand ouest et de 3,4% dans le grand est. Elle a également été en retrait de 2,8% dans les bassins Nord-Picardie, de 3,1% dans le Sud-Ouest et de 1% dans le Sud-Est et Charente-Poitou par rapport à juillet 2015. Evalué à 287 euros/1.000 litres en juillet 2016, le prix du lait standard a augmenté de 1,6 euro/1.000 litres par rapport au mois de juin 2016, mais a reculé de 39 euros/1.000 litres par rapport à juillet 2015.  

D'après Eurostat, la croissance de la collecte laitière européenne cumulée de janvier à juin 2016 a ralenti et ne progresse plus que de 3,3% par rapport à l'an passé. Elle a même diminué au mois de juin pour la première fois depuis la fin des quotas laitiers en 2015 (-1,5% par rapport à juin 2015). Les évolutions sont plus ou moins marquées selon les pays: en cumul de janvier à juin 2016, la collecte progresse de 2,8% en Italie, de 3,7% en Allemagne et de 12,6% aux Pays-Bas, alors qu'elle recule de 1,6% au Royaume-Uni par rapport à la même période de 2015. Le mécanisme de réduction volontaire de la production mené sous l'égide de l'Union européenne "pourrait appuyer en faveur d'une réduction généralisée sur la zone", selon le cabinet Agritel.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 1

CHABLE533

Enfin une bonne nouvelle et dire qu'il faut que ce soit la météo qui participe à la maîtrise des volumes...

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires