« Le problème des 'laits flottants' ne date pas d’aujourd’hui », estime Daniel Chevreul

Costie Pruilh - Réussir Lait Octobre 2012

« Le problème des 'laits flottants' ne date pas d’aujourd’hui », estime Daniel Chevreul
Daniel Chevreul, Bongrain. 

Daniel Chevreul, directeur des approvisionnements laitiers chez Bongrain, exprime son point de vue sur trois sujets de préoccupation de la filière laitière.

Les "laits flottants"

« On semble découvrir que des producteurs sont en situation de risque de non collecte, alors que ce problème se pose régulièrement depuis la fermeture, fin 2005, de la laiterie Nazart (Ille-et-Vilaine). Depuis, le problème n’a jamais été résolu, et il se pose de façon tournante sur différentes régions. Près de 15% du lait français est en situation fragile, sans débouché correctement valorisé. Par rapport à la valorisation qu’en attendent les producteurs (valorisation PGC), c’est du lait en trop. Il vaut mieux accompagner des arrêts de production sur certaines zones, plutôt que de reporter le problème sur d’autres régions, d’autres marchés. »

La régulation et de la gestion

de crise. « Pour encadrer les volumes à un niveau plus large que celui des entreprises
avec leurs contrats, on pourrait mettre en place un système assurantiel, au niveau français,
mais le niveau européen serait le plus pertinent. L’idée est d’alimenter une caisse qui servirait,
en cas de crise, à aider les éleveurs qui veulent baisser leur production laitière. »

La simplification de l’organisation de la filière

« Depuis la création des bassins et la mise en œuvre de la contractualisation, les structures se multiplient : FranceAgriMer, le Cniel, les Criel, les conférences de bassin, les OP, les AOP de bassin… avec pour chacune, des réunions et assemblées auxquelles il faut assister, et qui abordent parfois les mêmes questions. C’est une déperdition d’énergie ! Les Allemands ont de ce point de vue, un avantage compétitif. Ils ont des syndicats, et les discussions ont lieu au sein des entreprises. Sans aller jusque-là, la filière et les pouvoirs publics devront simplifier notre organisation de filière. »

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires