Les industriels du lait dénoncent les actions syndicales

Lise Monteillet

Les industriels du lait dénoncent les actions syndicales

La tension monte d’un cran entre producteurs de lait et industriels, alors que la crise perdure. Par communiqués interposés, les deux parties s’accusent d’irresponsabilité.

Le groupe Lactalis dénonce les actions syndicales qui ont été menées à son encontre. « Dénigrer, sticker les produits à marque du groupe Lactalis, c’est scier la branche sur laquelle les producteurs, et en premier lieu ceux livrant à Lactalis, sont assis », déclare Michel Nalet, porte parole du groupe Lactalis. Un point de vue soutenu et relayé par la fédération nationale de l’industrie laitière (FNIL). Celle-ci enfonce le clou : « le prix du lait en France demeure supérieur de 20 % à celui des autres pays concurrents. (…) N’est-il pas alors irresponsable de lancer des campagnes de dénigrement à l’encontre des entreprises et de leurs dirigeants ? » La FNIL « déplore et condamne les tentatives d’intimidation de toutes sortes ». 

La Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) répond à ces accusations en rappelant que « toutes les vérités sont bonnes à dire ». Des bâches ont ainsi été disposées au bord des routes et des opérations de stickage ont été organisées dans les enseignes de distribution. « Il s’agit d’opérations de terrain qui visent à attirer l’attention du grand public sur la difficile réalité que vivent les éleveurs français et particulièrement ceux livrant à Lactalis », souligne la FNPL. Elle poursuit : « Les producteurs de lait français produisent pour du beurre car des groupes leaders comme Lactalis n’ont comme objectif que de s’approvisionner au prix le plus bas. Et comme si cela ne suffisait pas, les fournisseurs de Lactalis (…) subissent le manque d’ambition de cette entreprise au niveau français. Lactalis préfère investir et faire son beurre ailleurs ! »

Sur le même sujet : 

Lait: opération "d'étiquetage" contre les prix bas dans deux supermarchés du Mans

Sur le même sujet

Commentaires 10

marin 347

et les comiques pourquoi les agri n aurais t il pas le droit de se moderniser pour travailler avoir un robot de traite est dans la logique est ce que l ont va dire a un fonctionnaire dans son bureau qui travaille avec un ordit toute la journee . ses fini il faut reprendre le crayon et pourquoi pas la plume d oie

ddx

d accord avec jje, mais lactalis dépasse les bornes qd mm
quand a @, tu caricature les choses, et on a pas besoin d un lait a 400e pour vivre 300 350 garantit serai déja pas mal et on peu aussi profiter de la vie famille en travaillant plus de 35 h

@jje et anonymous

c tellement vrai , personne ne nous oblige a avoir une voiture ( le canasson va tres bien) , personne ne nous oblige a curer au telescopique ( la fourche a fumier a main va tres bien),personne ne nous oblige a avoir un telephone portable ( un telephone au hameau ca suffit ) personne ne nous oblige a avoir l'electricité à la ferme ni l'eau courante ( l'eau du puits et lalampe a petrole ), personne ne nous oblige a etre payé ( ca tombe bien on ne l'est pas)


voila qu'avec ce beau discours on voudrait que tout le monde profite de la société de loisirs , des 35h , du travail de moins en moins penible, tout le monde sauf les paysans supprimons les machine a coudre les lave vaisselle les betonnieres, les machines a petrir , c bon ca va c'est discours là vu le temps de travail on a droit au confort comme le reste de la société si en plus il va travailler comme des esclaves et etre payé comme des esclaves

voila de belles parloes qui veulent contraindre l'agriculteur dans l'image d epinal qui le rassure , un paysan crotté qui travaille 80h semaine , pour la moitie d'un demi smic, avec son pere de 75 ans qui bosse a mi temps gratos ca fait rever combien de salarié aux 35h pour remplacer une famille de paysan pas payée? la nourriture couterait combien

vous justifier par vos discours le mensonge selon lequel on ne peut pas etre payer plus cher le lait pourrait etre a 400 et le blé a 25 ca ne changerait rien ou presque au consommateur qq centimes au plus , donc on est condamné a payé , ne pas etre payé pour que les autres vivre plus que correctement en profitant de la vie de leur famille ....

anonymous

tout a fait d'accord avec jje

JJE

Ne mettons pas la faute sur Lactalis ... Essayons de réfléchir un peu.
Nous sommes les seuls gestionnaires de notre portefeuille. Personne nous oblige a acheter des robots de traites, personne nous oblige à acheter des tracteur flambant neuf....

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires