levage : Ouverture du Space sous haute tension

SC

Cette année encore, la 24e édition du Space, Salon international de l'élevage à Rennes, va s'ouvrir dans une ambiance tendue sur fond de crise des productions animales et de tensions syndicales.

La 24e édition du Salon international de l'élevage (Space) s'ouvre mardi à Rennes dans une ambiance tendue que le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, va tenter d'apaiser en proposant des « plans de développement » pour cette filière. Les productions animales traversent en effet une grave crise marquée par des prix bas et une hausse du prix de l'alimentation animale liée à la brusque élévation du prix des matières premières.

Les éleveurs de porcs ne voient toujours pas le bout du tunnel. Lors de la cotation de jeudi, le porc a enregistré une baisse de 0,9 centime le kilo au marché au cadran de Plérin (Côtes d'Armor) qui sert de référence nationale. Le cours approche du seuil critique de 1,20 euro. Ces dernières semaines, les producteurs ont mené de nombreuses opérations de contrôle de l'origine des viandes utilisées dans les salaisonneries, réclamant que ces viandes soient d'origine française, avec la mention «VPF ».

Pour les éleveurs de bovins viande, après la sécheresse, la récente flambée du prix des céréales et ses répercussions sur le prix de l'aliment constituent une nouvelle source d'inquiétude. La Fédération nationale bovine (FNB) demande une augmentation de 20% des prix à la production et un report des annuités d'emprunt. Faute de quoi 20% des 80.000 exploitations bovines françaises pourraient faire faillite, selon son président Pierre Chevalier. « Les prix à la production n'ont pas bougé sur les dix dernières années alors que les prix à la consommation ont augmenté de 40% », souligne Jean-Pierre Fleury, secrétaire générale de la FNB.

Contre-inauguration menée par l'EMB

Du côté du lait, la crise n'est pas finie. L'accord trouvé cet été entre les industriels et la Fnsea ne trouve en effet pas grâce aux yeux de tous et la grogne perdure dans les rangs syndicaux. Les adhérents de la Confédération paysanne ne comptent d'ailleurs pas en rester là. Alors que certains d'entre eux occupent à Paris les locaux de la Maison du lait pour exiger leur intégration à l'interprofession, ils appellent à manifester pour l'ouverture du Space. Même état d'esprit du côté de la Coordination rurale et de l'Apli qui annoncent la tenue d'une contre-inauguration au salon. Conduite par la Fédération européenne des producteurs laitiers (EMB), la manifestation devrait débuter à 10h pour coïncider avec la visite du ministre.

Craignant de connaître les mêmes déboires que l'an passé, le président du Space et de la Fnsea, Jean Michel Lemétayer, a tenté de désamorcer la confrontation sur l'air : «Il ne faut pas confondre Space et Fnsea». «On est là pour servir les éleveurs, il y a d'autres champs de bataille syndicale que le salon», avait-t-il déclaré lors de la conférence de presse de présentation du Space. «On fera face si certains ont des velléités» de troubler le bon déroulement du Space, a-t-il promis.

Quant au ministre, pour calmer le jeu, il devrait annoncer, lors de l'inauguration, des « plans de développement » pour l'élevage et la production laitière. Bruno Le Maire « veut caler des feuilles de route pour que dès 2011 nous soyons armés pour relever les défis et préparer la future politique agricole commune (PAC) », indique-t-on dans son entourage. Des montants spécifiques auraient été réservés dans les budgets 2011, 2012 et 2013 pour accompagner ces démarches. « Le ministre veut préparer la filière laitière aux prochaines évolutions et notamment la fin des quotas en 2015 car on risque d'avoir un réveil très brutal », ajoutait-on.



En 2009, Bruno Le Maire avait été pris à partie par les manifestants, hostiles à la Fnsea. (Photo TERRA)

En 2009, Bruno Le Maire avait été pris à partie par les manifestants, hostiles à la Fnsea. (Photo TERRA)

 

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires