Modification de la composition du lait : La génétique plus efficace que l'alimentation

Franck Mechekour

Le potentiel de modification de la composition fine du lait (teneur en acides gras, protéines…) par la voie génétique est supérieur à celui de l'alimentation. Telle est l'une des principales conclusions d'une étude menée aux Pays-Bas. Dénommée « Dutch milk genomics initiative », cette étude a démarrée en 2005 et avait pour but d'identifier les gènes responsables de la variation de la composition fine du lait chez les vaches laitières.
Il suffirait « de dix années de sélection pour augmenter de 10 % la teneur moyenne des laits en acides gras insaturés ». Ce travail montre également qu'il existe une forte variabilité entre les animaux.
Les progrès permis par la voie génétique « sont potentiellement plus importants, et ils s'inscrivent dans la durée, alors qu'avec l'alimentation l'effet s'arrête dès que l'on revient à la ration iniatiale apportée aux vaches. L'effet est donc temporaire », explique Jean-Pierre Guyonnet, chef du service Science et technologie à la Direction scientifique du Cniel.

L'effet de l'alimentation sur la composition du lait est temporaire, contrairement à celui de la génétique. (F. Mechekour)

L'effet de l'alimentation sur la composition du lait est temporaire, contrairement à celui de la génétique. (F. Mechekour)

Programme Phénofinlait

« Par exemple, pour augmenter la teneur en acide gras insaturés dans le lait, on ajoute à la ration des graines de lin extrudées, ce qui en outre augmente les coûts de l'alimentation. »
Rappelons qu'il existe un programme similaire en France dénommé Phénofinlait (phénotypage fin du lait). L'étude française a débuté en 2008 et concerne 20 000 animaux, soit dix fois plus que dans l'étude néerlandaise. L'interprétation des données devrait débuter en 2011. En outre, « le programme Phénofinlait permettra de suivre au jour le jour la composition fine des laits en acides gras et en protéines via une méthode nouvelle d'analyse par infrarouge », souligne Jean-Pierre Guyonnet.

Source Réussir Lait Elevage Février 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires