Note de conjoncture - Secteur lait : Collecte française en baisse, recul du prix des produits industriels.

Office de l'Elevage / DEP

Pour la semaine du 20 au 26 octobre, la collecte française est 2,4 % en-dessous de son niveau de 2007 à la même période de l'année (à 407 millions de litres contre 417 millions en 2007). Le profil de la collecte se redresse, après deux semaines atypiques de quasi-stagnation, ce qui laisse présager une évolution comparable aux années précédentes.
En évolution annuelle, la collecte est, à une région près, partout en recul. Les principales régions de production du grand Ouest sont en repli plus ou moins marqué : - 3,7 % en Basse-Normandie, - 3,7 % en Bretagne, – 2,4 % en Haute-Normandie et – 1,3 % dans les Pays-de-Loire. L'unique région qui progresse par rapport à l'année dernière est le Nord-Pas-de-Calais (+ 1,6 %).

Sur le marché des produits industriels, les prix sont, à nouveau, en net recul et atteignent des niveaux absolus très bas, et les négociations entre producteurs et industriels sur le prix du lait n'ont pas pu aboutir cette semaine.

La cotation nationale du beurre frais est fixée à 2 220 € la tonne (en baisse de 30 € la tonne par rapport à la semaine dernière), c'est-à-dire quasiment au niveau du prix d'intervention (2 217,50 € la tonne). La proposition de la Commission d'ouvrir une campagne de stockage privé au 1er janvier pourrait donner un signal aux marchés et stabiliser les cours.
Selon les données ZMP, la cotation allemande est en recul de 50 € à 2 300 € la tonne. La cotation néerlandaise est également en baisse, de 20 €, à 2 170 € la tonne.

Sur le marché des protéines, les prix sont en recul pour le lactosérum doux en poudre, à 360 € la tonne (- 10 €). La poudre de lait écrémé destinée à la consommation animale n'a pas été cotée cette semaine. Pour la poudre de lait destinée à la consommation humaine, la cotation a été établie à 1 850 € la tonne (en baisse de 30 € sur la semaine).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires