Note de conjoncture - Secteur lait : Poursuite de la baisse de la collecte laitière hebdomadaire.

FranceAgriMer

Au cours de la semaine 30 (du 20 au 26 juillet), la collecte hebdomadaire française a poursuivi son repli saisonnier. Elle diminue de 2 % par rapport à celle de la semaine précédente, s'élevant à 386 millions de litres. La collecte hebdomadaire suit depuis fin mai, l'évolution de la collecte de 2008 alors que sur les quatre premiers mois de l'année, elle suivait l'évolution de 2007 (inférieure à celle de 2008).

Par rapport à la semaine 30 de 2008, elle baisse de 1,2 % soit 4 millions de litres en moins. Même si, comme chaque semaine, dans les régions de l'Est de la France la collecte progresse (+ 4,1 % en Alsace-Lorraine, + 6,1 % en Franche Comté et + 13,9 % en Champagne-Ardenne), celle-ci est en repli dans les grandes régions productives de l'Ouest ( 3,6 % en Bretagne,  0,9 % en Pays de la Loire et – 3,5 % en Haute  Normandie et dans le Sud (- 7,1 % en Aquitaine et – 5,2 % en Midi–Pyrénées PACA).

Pour le marché du beurre frais, la cotation française, est inchangée cette semaine à 2245 €/tonne, dans un marché toujours aussi calme.

Les marchés européens font également preuve de stabilité à l'exception de la cotation néerlandaise qui progresse de 10 € à 2300 €/tonne. La cotation allemande de Hanovre n'a pas été établie, mais celle de Kempten est stable depuis plus d'un mois à 2175 €/tonne.

La cotation de la poudre de lactosérum doux s'établit, en semaine 30, à 470 €/tonne, ce qui correspond à son plus haut niveau de l'année. La poudre de lait écrémé à destination de l'alimentation animale n'a pas fait l'objet de cotation.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires