Note de conjoncture - Secteur lait : Poursuite de la baisse saisonnière de la collecte.

Office de l'Elevage / DEP

En France, pour la semaine du 09 au 15 juin 2008, la collecte laitière dépasse de 5,4 % le niveau de celle de 2007 à la même période. Elle rejoint ainsi le profil moyen de ces 10 dernières années. D'une semaine sur l'autre, elle poursuit sa baisse saisonnière, avec un recul de 2,3 %, pour un volume de 431 millions de litres (soit 11 millions de moins que la semaine précédente). En évolution annuelle, la situation dans les principales régions de production est la suivante : + 6,6 % en Bretagne, + 10,2 % dans les Pays de Loire, + 6,6 % en Haute-Normandie et + 5,4 % en Basse-Normandie.

Le marché du beurre frais ne connaît pas de changement important. La tendance, selon les experts, serait à une légère augmentation des prix d'achat. La cotation nationale est fixée à 2690 € la tonne, soit une hausse de 10 € par rapport à la semaine précédente. La cotation allemande qui a repris après 3 semaines de suspension en raison de la grève des livraisons est à 2960 € la tonne. La cotation néerlandaise passe de 2.760 à 2.800 € la tonne.

En France, en semaine 25, le volume de beurre sous le régime du stockage privé porte sur 30782 tonnes, soit + 41 % par rapport à la même semaine de 2007.

Sur le marché des protéines, les prix sont orientés à la baisse : de 40 €, à 540 € la tonne pour le lactosérum doux en poudre et de 35 €, à 2.325 € la tonne pour la poudre de lait écrémé destiné à l'alimentation animale.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires