Note de conjoncture - Secteur lait : Stabilité des prix de marché du beurre

FranceAgriMer

Pour la semaine du 11 au 17 mai, la collecte française est de 3,1 % inférieure à celle de 2008 à la même période, avec un volume de 471 millions de litres contre 486 millions en 2008. La courbe de collecte est ainsi proche du profil moyen des dix dernières années, soit 474 millions de litres. D'une semaine sur l'autre, elle est en repli de 2,1 %. En évolution annuelle les trois principales régions de production sont toujours en net retrait : 4 % dans les Pays de Loire, 3,9 % en Bretagne, 2,7 % en Basse-Normandie.
Selon des données Agreste, les abattages de vaches ont augmenté de 2,6 % entre avril 2008 et avril 2009. En cumul de janvier à avril 2009 ils progressent de 9 %.

Sur le marché du beurre frais, les prix sont stables et l'activité reste très réduite. Lors de la dernière adjudication de stockage public, la Commission a maintenu son prix d'achat à 2200 € la tonne. Elle a accepté toutes les quantités offertes (7686 tonnes). Lundi dernier au Conseil, elle a laissé entendre qu'elle pourrait prolonger les périodes d'ouverture pour l'intervention publique et le stockage privé au-delà du 31 et du 15 août, ce qui serait un facteur de soutien du marché, mais elle est toujours fermée à la mise en place de restitutions malgré une parité euro-dollar défavorable et qui pénalise fortement les exportations communautaires.
La cotation nationale est reconduite à 2150 € la tonne. Les cotations allemande et néerlandaise sont elles aussi inchangées à 2165 et 2180 € la tonne.

Au niveau communautaire, à la date du 19 mai, les stocks de beurre public et privé portent respectivement sur 61342 et 82810 tonnes, soit plus de 144 000 tonnes (essentiellement en France, en Allemagne, en Irlande et aux Pays-Bas).

Sur le marché des protéines, la cotation du lactosérum en poudre progresse de 10 €, à 390 € la tonne. La poudre de lait écrémé destinée à l'alimentation animale ne fait pas l'objet de cotation.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires