Nouvelle-Zélande : Fonterra à la conquête du marché mondial

Annick Conté

La coopérative Fonterra détient un quasi-monopole. Elle collecte 92 % du lait néo-zélandais. C'est le premier collecteur laitier au monde et le cinquième groupe laitier au niveau du CA. « Son palmarès est impressionnant » souligne Philippe Chotteau de l'Institut de l'élevage : première entreprise néo-zélandaise, 22 % des exportations du pays, 10 500 éleveurs actionnaires, 15 600 salariés, une présence dans 140 pays. Fonterra
ne se limite pas à la production néo-zélandaise. Elle a une stratégie très agressive sur le marché mondial par le biais de filiales et joint-ventures sur les cinq continents. Pour entrer dans la coopérative, l'éleveur doit acheter des parts sociales correspondant au volume livré (4,52 Nzdollars/kgMS en juin 2009).
Elle a récemment augmenté son capital en proposant aux coopérateurs des achats de parts sociales « sèches » (sans lait supplémentaire) rémunérées.

(R. Lemoine)

(R. Lemoine)

Source Réussir Laiit Avril 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires