Outil informatique : Vet'GPS, un logiciel d'aide au diagnostic

Annick Conté

Ce logiciel, conçu pour les éleveurs de bovins et unique en son genre, permet d'établir un diagnostic à partir des symptômes de maladie observés et propose les moyens pour agir au mieux.

Pas évident de s'orienter devant un bovin malade ! Même pour ceux qui suivi l'une des nombreuses formations « éleveur infirmier » organisées par les GDS et les vétérinaires. Savoir examiner un animal pour récolter les symptômes c'est une chose, en tirer des conclusions et agir au mieux en est une autre ! Fort de trente ans d'expérience de vétérinaire auprès des éleveurs des GDS bretons, Gérard Argenté(1) s'est lancé il y a sept ans dans un ambitieux projet : bâtir un logiciel qui permet, en partant d'un problème de départ et d'une liste de symptômes, d'aboutir à un diagnostic. Le logiciel, baptisé Vet'GPS et destiné aux éleveurs, est désormais disponible.

Un logiciel accessible sur internet et simple à utiliser

Vet'GPS est très simple d'utilisation. En cliquant sur « démarrer un diagnostic » au niveau de la page d'accueil, le programme vous questionne sur votre malade (type de bovin). Puis il vous demande quel est le problème de départ parmi quatorze proposés (par exemple la respiration). Ensuite vous n'avez plus qu'à pointer une liste de symptômes (vous pouvez corriger vos réponses en recliquant sur la réponse donnée dans la marge de gauche). Il vous propose alors des diagnostics de suspicion classés en fonction du pourcentage des symptômes qui correspondent à la maladie. Vous êtes invité à approfondir le diagnostic avant de conclure pour voir ce qui « colle » et ce qui ne « colle » pas. Le logiciel vous indique si la concordance est bonne en fonction du nombre de symptômes typiques vus et non vus (ex : 88 % des symptômes = très bonne piste). Par ailleurs, pour vous aider à mieux examiner votre bovin, Vet'GPS propose une liste de matériels, des fournisseurs possibles et des fiches-guides.
Cette apparente simplicité masque un système expert complexe. Vet'GPS repose sur la bagatelle de 515 diagnostics possibles, 1117 symptômes (ou informations d'ordre épidémiologique) et pas moins de 23 000 combinaisons de symptômes !

Une motivation pour approfondir l'examen des bovins

« C'est un outil qui permet à l'éleveur d'améliorer la détection des cas graves et des maladies contagieuses. Il permet de savoir s'il faut appeler son vétérinaire sans tarder, ou au contraire d'éviter de l'appeler quand ce n'est pas nécessaire. Pour les cas les plus bénins, il donne à l'éleveur-infirmier les moyens pratiques de se débrouiller, argumente Gérard Argenté. Si le doute subsiste, l'éleveur peut transmettre toutes les données par e-mail à son vétérinaire. C'est un nouveau moyen de « télé-médecine » qui peut être bien utile en montagne et dans toutes les zones manquant de vétérinaires ruraux ». L'abonnement se fera en ligne et sera annuel.

(1) à l'origine des formations « éleveur-infirmier » dans les Côtes-d'Armor, en 1995.

Plus d'infos sur internet : Vetgps.com

Source Réussir Lait Septembre 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires