partir de janvier 2010 : L'information sur la chaîne alimentaire devient obligatoire

Annick Conté

Les éleveurs de gros bovins et de veaux auront l'obligation, à partir de l'année prochaine, d'informer la filière sur d'éventuels problèmes sanitaires. Cette information devra être transmise lors de chaque sortie de bovin de l'exploitation. Elle porte sur six dangers potentiels pour l'homme (via les denrées alimentaires) : le botulisme clinique, la listériose clinique, la salmonellose clinique, la cysticercose, les contaminants de l'environnement, les animaux sous délai d'attente (lié aux traitements médicamenteux). L'éleveur est, d'après le code d'hygiène européen, responsable de la qualité sanitaire des produits issus de son élevage.
Une nouvelle ASDA a commencé à se mettre en place pour accompagner cette règle européenne. En cas d' informations sanitaires à signaler, le recto mais aussi le verso seront à compléter. Avec les anciennes ASDA, il faudra remplir un document complémentaire fourni par les GDS. Une plaquette d'information destinée aux éleveurs est disponible au niveau d'Interbev.

À partir de janvier 2010, les éleveurs devront signaler les problèmes sanitaires à chaque sortie de bovins. (S. Leitenberger)

À partir de janvier 2010, les éleveurs devront signaler les problèmes sanitaires à chaque sortie de bovins. (S. Leitenberger)

Six informations sanitaires

Que risque l'éleveur si l'ASDA est mal remplie ? En cas de problème sanitaire sur les denrées alimentaires et que l'on remonte jusqu'à l'élevage, l'abatteur pourra se dédouaner sur l'éleveur. Reste à savoir comment cette information sera perçue par les acheteurs.

Source Réussir Lait Elevage Juillet-Août 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires