Perspectives agricoles 2008-2017 : Les prix mondiaux vont descendre mais rester fermes

SC

Les prix mondiaux des produits agricoles vont descendre, par rapport aux niveaux élevés actuellement observés, mais la fermeté devrait prévaloir à moyen terme, estime l'OCDE* et la FAO* .

Riz, maïs, blé : les prix des denrées alimentaires de base ont récemment battu des records, mais cette situation ne durera pas, estime l'étude sur les perspectives agricoles 2008-2017, réalisée conjointement par l'OCDE et la FAO.

La hausse spectaculaire des prix observée depuis 2005/2006 tient notamment à des incidents climatiques dans les grandes régions de production céréalière, à des stocks mondiaux peu abondants et à la vogue des biocarburants. «Les prix sont appelés à descendre progressivement, étant donné le caractère ponctuel de certains facteurs en cause dans les envolées récentes», analysent les deux organisations.

Toutefois, les prix resteront plus élevés que pendant la décennie écoulée. Par rapport à la période 1998-2007, l'OCDE et la FAO prévoient pour 2008-2017, une augmentation, en moyenne : de 20% pour la viande bovine et porcine ; de quelque 30% pour le sucre brut et blanc ; de 40% à 60% pour le blé, le maïs et le lait écrémé en poudre ; de plus de 60 % pour le beurre et les graines oléagineuses et de plus de 80 % pour les huiles végétales !

Le rapport prévoit également un doublement de la production mondiale d'éthanol pour atteindre quelque 125 milliards de litres en 2017.




Évolution des prix mondiaux des produits végétaux jusqu'en 2017. Indice 1996=1 (Source OCDE/FAO)

Évolution des prix mondiaux des produits végétaux jusqu'en 2017. Indice 1996=1 (Source OCDE/FAO)

Évolution des prix mondiaux des produits animaux jusqu'en 2017 (source OCDE/FAO)

Évolution des prix mondiaux des produits animaux jusqu'en 2017 (source OCDE/FAO)

 

* OCDE : Organisation de coopération et de développement économiques
* FAO : Organisation des Nations unies pour l'Agriculture

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires