Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter google+ Youtube

Découvrez les Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Porcs
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit agricole, informez-vous ici

Mon espace
pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer

29/06/09
Bovins lait

Pression sur les prix : Trouver d'autres moyens de commercialisation

D'autres moyens de commercialisation peuvent être explorés par les PME pour sortir de la dépendance vis-à-vis de la grande distribution.

« La loi de Modernisation de l'économie (LME) ne parvient pas à redonner du pouvoir d'achat », assure Stéphane Gouin, maître de conférence à Agrocampus Rennes. L'indice des prix à la consommation pour les produits laitiers baisse depuis début 2009, mais très légèrement. « La LME n'en est pas à l'origine. C'est plutôt la crise du secteur laitier et la baisse du prix du lait qui pèsent dans les négociations. »
La LME accentue le pouvoir de la grande distribution, du fait de la possibilité de renégocier. « En avril, tout le monde a été reconvoqué par les distributeurs suite à la baisse du prix du lait. Pour les laiteries, faire baisser les prix à la consommation ne fera pas vendre plus, et la baisse du prix du lait ne doit pas servir à faire baisser le prix des PGC (produits de grande consommation) », décrit Gérard Calbrix, d'Atla (association des laiteries).

Déréférencements de marques

Selon lui, les marges de la distribution se sont réduites du fait de la concurrence plus forte entre les enseignes, et de la crise économique. Et cela se traduit par une baisse du nombre de références dans les rayons, pour réduire les frais de personnel dédiés au réapprovisionnement. « Il y a donc des dé-référencements en ce moment, de marques évidemment. La distribution privilégiera les grandes marques incontournables, et les PME seront donc encore plus obligées de faire des MDD (marques distributeurs). »
La transformation pourrait-elle envisager d'autres circuits de commercialisation ? « Pas en restauration hors domicile, car les rapports de force sont aussi tendus, ni en crémerie fromagerie, qui est un créneau haut de gamme, analyse Gérard Calbrix. Les PME pourraient s'organiser et créer un réseau de magasins d'usine par exemple. » Pour Stéphane Gouin aussi, l'idée est de développer le commerce moderne de proximité. « Le modèle de la grande distribution s'essouffle. Les gens cherchent plus d'humain au travers de la vente directe ou ambulante. Il y a un potentiel que peuvent exploiter les PME. »

Source : Réussir Lait Elevage Juin 2009

Costie Pruilh
Imprimer

Derniers commentaires postés

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h