Prix du lait au 1er trimestre 2008 : Une hausse de 50 euros pour 1000 litres dans les Savoie

Costie Pruilh

Les coopératives laitières et les fromagers verseront aux producteurs un acompte sur l'augmentation prévue pour 2009.

Une hausse du prix du lait de 50 euros pour 1 000 litres pour le lait des Savoie (filière reblochon, emmental et tomme de Savoie) : c'est l'accord trouvé entre les FDCL de Savoie et les fromagers pour le premier trimestre 2008, ce qui porte le prix de base à 374 euros pour 1000 litres. Depuis le 1er janvier 2007, l'évolution du prix du lait des Savoie a été indexée sur celle de la recommandation nationale avec un an de retard. Mais ce qui valait en période de relative stabilité des prix ne tient pas le choc aujourd'hui. « En 2008, il aurait fallu appliquer une hausse de 20 euros pour 1000 litres. Comparé au + 103,70 euros du national, l'écart était trop important. En outre, il est probable qu'en 2009 le prix du lait rebaisse, et nous aurions eu à appliquer une hausse de l'ordre de 64 euros ! ».

Avec leur système de double prix du lait, les Savoie ont déjà réussi à reporter 7 à 8 millions de litres du printemps sur la fin de l'année. (C. Pruilh)

Avec leur système de double prix du lait, les Savoie ont déjà réussi à reporter 7 à 8 millions de litres du printemps sur la fin de l'année. (C. Pruilh)

Inciter à produire en automne

Du coup, la FDCL s'est battue pour que soit ajouté aux + 20 euros un acompte de l'augmentation prévue pour 2009. « Les fromagers craignaient de ne pas parvenir à faire passer une hausse de prix de 8 % à 10 % de leurs fromages à la grande distribution. Mais les produits sous marque annoncent bien des hausses de 15 % ! »
Les + 50 euros n'ont été validés que sur le premier trimestre car le marché des produits industriels étant retombé, l'augmentation du prix du lait sur le reste de l'année pourrait être moins importante que prévue. « Pour l'instant, la production laitière est stable, mais on craint une reprise au printemps. Ce serait embêtant dans la mesure où, pour valoriser le lait, la filière a besoin de moins de lait au printemps et plus sur la seconde moitié de l'année. » Avec son système de double prix du lait, les Savoie ont déjà réussi à reporter 7 à 8 millions de litres du printemps sur la fin de l'année. Sur mars, avril et mai, l'écart entre le prix appliqué sur les volumes ne dépassant pas 25 % du quota, et le prix du lait produit en trop (supérieur à 25 % du quota) est de 150 €.

FDCL : Fédération départementale des coopératives laitières.

Source Réussir Lait Elevage Avril 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires