Prix moyen conseillé : 25 euros la tonne de paille

Les rendements de paille seront moins importants cette année en raison de la sécheresse, préviennent les professionnels, qui fixent à 25 euros le prix moyen de la tonne de paille, un « prix équitable » destiné à contrer toute spéculation.

Le bureau commun des pailles et fourrages (BCPF), association à laquelle participent notamment les céréaliers et la FNSEA, estime que les rendements de paille ne s'élèveront à la prochaine récolte de blé qu'aux deux tiers de la normale, soit 1,5 à 2 tonnes l'hectare.

Le BCPF demande aux acteurs du secteur, principalement éleveurs et céréaliers, de signer « sans retard des contrats de vente de paille », sur la base d'un prix moyen national à environ 25 euros la tonne. Dans certaines régions, les prix peuvent atteindre actuellement les 35 à 40 euros la tonne, selon le BCPF.

Cette moyenne de 25 euros la tonne prend en compte le manque à gagner pour les céréaliers qui broient la paille pour nourrir le sol avant de replanter, précise le BCPF dans son communiqué. La FNSEA se félicite de ce « prix équitable » qui a été « négocié » pour « éviter toute spéculation », selon Daniel Prieur, secrétaire général adjoint de la FNSEA. Ce prix ne prend toutefois pas en compte les coûts de transport qu'il faudra ajouter.

Les éleveurs, déjà confrontés à des prix de l'alimentation animale qui ont suivi la flambée des cours au niveau mondial, sont actuellement les principales victimes de la sécheresse. Les pâtures, faute de pluie, ne suffisent pas aux besoins de leur bétail.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires