Relever la barre de coupe du maïs concentre sa valeur énergétique

Emeline Bignon

Relever la barre de coupe du maïs concentre sa valeur énergétique
On perd 1,5 tonne de MS/ha de rendement mais on gagne 3 points d'amidon en coupant les maïs à 55 cm au lieu de 15 cm. - © E. Bignon

Essai des stations expérimentales d'Arvalis. Passer de 15 à 55 cm de hauteur de coupe du maïs fourrage, c'est moins 1,5 tonne de matière sèche par hectare en rendement. Soit 35 kg MS /ha en moins pour chaque centimètre de barre de coupe relevé. L'essai se base sur des prélèvements réalisés sur cinq variétés de maïs fourrage implantés sur les stations de la Jaillière en Loire-Atlantique et de Saint Hilaire en Woëvre dans la Meuse.

À même stade récolte, le relèvement de la hauteur de coupe a concentré la teneur en matière sèche de 2 à 3 points. La teneur en amidon a augmenté de 10 % et celle en fibres NDF a diminué de 7 %. L'augmentation de PDIN et PDIE est estimée respectivement à + 1 et + 3 g/kg MS pour le maïs coupé à 55 cm versus 15 cm. La teneur en UFL passe de 0,96 à 1 UFL/kg MS (+ 4 %). « La digestibilité du fourrage se trouve améliorée de 2,2 points, ce qui est conforme à la bibliographie internationale, précise Pierre-Vincent Protin d'Arvalis. Les rations à base de maïs fourrage coupé plus haut permettent d'incorporer plus d'herbe dans la ration en maintenant le niveau de production. »

Source Réussir Lait

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires