Safir : Comment travailler davantage en commun ?

Costie Pruilh

Une des conférences du Safir se demandait comment faire venir dans les Cuma encore plus d'agriculteurs.

« Malgré l'avantage économique évident du groupe tracteur, les agriculteurs ont du mal à y venir. Nous avons donc demandé à Marie-Thérèse Audrin, psychologue du travail, de faire une enquête sur les freins de ce groupe », a introduit Philippe Coupard, de la FRCuma des Pays de la Loire, lors d'une des conférences du Safir(1).
Marie-Thérèse Audrin a rencontré des agriculteurs de Cuma tracteur et d'autres qui n'en faisaient pas partie. « Le tracteur n'est pas un matériel comme les autres : sa disponibilité et la qualité de son entretien sont primordiales. Les agriculteurs qui ne font pas partie d'un groupe tracteur invoquent une organisation qui ne leur convient pas (les horaires de travail par exemple), ou une fuite en avant de la puissance du tracteur, et ses conséquences sur leurs charges de mécanisation… »

Des règles sanctionnables

Elle résume les conditions de réussite d'un groupe tracteur :
- l'entretien, pour éviter les pannes ;
- une solution de dépannage s'il tombe en panne ou si sa disponibilité est provisoirement insuffisante, l'entraide avec une autre Cuma par exemple ;
- l'organisation doit être rigoureuse. Il faut des réunions régulières pour faire les plannings ;
- des règles faciles à mettre en oeuvre et acceptées par tous. « Ces règles doivent être sanctionnables et sanctionnées. Qu'est-ce qu'on fait des gens qui veulent toujours passer en premier, de celui qui récolte plus que ce qu'il annonce et décale ainsi le planning ? Il faut savoir dire stop à un moment donné, pour la bonne marche du groupe », insiste la psychologue.
La meilleure publicité pour les Cuma ? « Que les adhérents arrivent à faire un travail de qualité dans les temps ».

(1) Salon des fourrages et des initiatives Cuma qui s'est tenu du 3 au 5 septembre en Loire-Atlantique. Le Safir a rassemblé 28 000 visiteurs à Treffieux (44). Il a joué la carte verte, avec des stands consacrés aux énergies renouvelables et à l'art de la récup' et du recyclage, des poubelles de tri sélectif, des toilettes sèches…

Source Réussir Lait Elevage Octobre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires