Sodiaal veut baisser le prix du lait, les syndicats réagissent

S C

Sodiaal veut baisser le  prix du lait, les syndicats réagissent

Dans un courrier envoyé aux producteurs le 31 août, la coopérative Sodiaal annonce aux producteurs une baisse de 5€/1000 litres du prix d'achat du lait de consommation à partir de septembre. Une baisse aussitôt condamnée par La Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL).

"Les raisons de cette situation sont essentiellement dues à la forte collecte mondiale qui a dépassé la demande en début d'année », explique  la coopérative laitière Sodiaal Union dans un courrier à ses sociétaires.  Elle annonce  avoir pris une  "mesure conjoncturelle" pour le lait de consommation avec une baisse de 5 euros/1.000 litres sur l'essentiel des volumes produits (volume A), "appliquée dès le mois de septembre". Le prix B serait également amputé de 15 euros par rapport à la valorisation beurre/poudre calculée par l’interprofession.

Le conseil d'administration de Sodiaal a l'intention d'examiner "tous les mois la situation du marché du lait de consommation et sera susceptible de reconduire jusqu'à la fin de l'année cette mesure en fonction de l'évolution des valorisations sur ce marché", peut-on lire dans le courrier de la coopérative.

Une baisse qui a aussitôt fait réagir les syndicats de producteurs. Réunis le 3 septembre à Rennes, les représentants de la Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles de l'Ouest (FRSEAO) et les Jeunes agriculteurs de l'Ouest (JAO) appellent toutes les laiteries « à ne pas  lâcher  le combat sur les prix, afin d’augmenter le prix du lait payé aux producteurs ». « Les décrochages de prix du lait constatés ou promis par les entreprises Terra Lacta, CORALIS, et surtout SODIAAL ne sont pas admissibles : en montrant le mauvais exemple, ils font peser un énorme risque pour la filière laitière, celui de l’anarchie ! », expliquent-ils dans un communiqué commun.

De son côté,  la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) estime  qu’ "alors que les éleveurs laitiers sont confrontés à une forte hausse de leurs charges d'exploitation, Sodiaal agit au mépris de l'intérêt de ses sociétaires, bafouant les valeurs de la coopération". "La décision de Sodiaal de baisser le prix du lait à ses producteurs, en s'affranchissant des tendances définies par l'interprofession, n'est pas acceptable", indique le syndicat FNPL dans son communiqué, qui demande "de toute urgence que l'interprofession se saisisse du dossier".

 « Mais quand est-ce que les producteurs cesseront enfin de subir ? Les jeunes, tout particulièrement, qui en ont assez de jouer les variables d’ajustement alors qu’ils sont fragilisés» réagit Jérôme Chapon, vice-président de Jeunes Agriculteurs en charge du dossier lait.

Sur le même sujet

Commentaires 5

JUILLET12

Après une multitude de mesures (double quota/double prix/prévision mensuelle...)pour faire croire à ses coopérateurs ou plutot financeurs (parts sociales)que SODIAAL métriserait au mieux la valorisation du lait dans l'interet des éleveurs, voici que cette méme coopérative démontre son incapacité à gérer et pénalise ses propres producteurs, une manière de se tirer une balle dans le pieds. On ne parlera pas de l'immense plaisir de produire du lait pour faire de la poudre de lait pour nos maitres du monde les chinois!!!!!Comment voulez vous vous sentir coopérateur? et non pris comme des vaches à lait par sa propre famille. Une raison supplémentaire de fragiliser le moral des éleveurs, de décourager les plus valeureux d'entre nous, et de faire passer l'envie de s'installer à tous nos jeunes!!!! la fin des éleveurs laitiers, travaille , tais toi, et meurs à petit feu dans ton coin de verdure qu'il semblerait appartenir aux lobbies écologiques.

JUILLET12

Après une multitude de mesures (double quota/double prix/prévision mensuelle...)pour faire croire à ses coopérateurs ou plutot financeurs (parts sociales)que SODIAAL métriserait au mieux la valorisation du lait dans l'interet des éleveurs, voici que cette méme coopérative démontre son incapacité à gérer et pénalise ses propres producteurs, une manière de se tirer une balle dans le pieds. On ne parlera pas de l'immense plaisir de produire du lait pour faire de la poudre de lait pour nos maitres du monde les chinois!!!!!Comment voulez vous vous sentir coopérateur? et non pris comme des vaches à lait par sa propre famille. Une raison supplémentaire de fragiliser le moral des éleveurs, de décourager les plus valeureux d'entre nous, et de faire passer l'envie de s'installer à tous nos jeunes!!!! la fin des éleveurs laitiers, travaille , tais toi, et meurs à petit feu dans ton coin de verdure qu'il semblerait appartenir aux lobbies écologiques.

TREFLE

Après une multitude de mesures pour faire illusion pour gérer l

PITIN113

Autocritique et discour interne.Mais de quel syndicat sont donc majoritairement issus les administrateurs des "coop"?

serge

la contractualisation ne devrait elle pas eviter ces politiques de regime totalitaire mise en place par des coop ou ce qu il en reste

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires