Toujours plus de lait dans le monde

Rita Lemoine. RLF - Réussir Lait Décembre 2011

Elevage de vaches laitières Holstein dans une ferme d'état en Chine. © P. Le Douarin
La croissance est surtout tirée par l’Asie.

La production laitière mondiale devrait encore continuer de croître, surtout en Asie et en Amérique du Sud.

Chiffres clés

Un élevage de plus de 100 vaches au Maroc. © M.-A. Carré

• 145 millions de fermes laitières dans le monde.• 11 pays affichent un nombre moyen de vaches laitières par ferme de plus de 100 vaches (en France, 46 vaches par ferme).• 78 % des fermes dans le monde comptent moins de 10 vaches, et en moyenne trois vaches, et détiennent 56 % des vaches.• 50 % des fermes ont moins de deux vaches.• 40 % du lait produit dans le monde n’est pas collecté.Source : Chiffres IFCN 2009

Les intervenants du rendez-vous annuel de la FIL (Fédération internationale de laiterie) ont montré que les équilibres sont en train de changer, avec des pays en développement qui augmentent leur production de lait, ajoutant un point d’interrogation sur l’avenir des échanges mondiaux de produits laitiers.
Entre 1995 et 2010, la production laitière mondiale est passée de 530 milliards de litres à 700 milliards. Cette forte croissance est surtout tirée par l’Asie, puis par l’Amérique du Sud, puis par l’Amérique du Nord. En 2010, la production mondiale continue sa croissance (+1,8 % par rapport à 2009). Les chiffres de la World Dairy Situation confirment la forte croissance de l’Inde, le premier pays laitier du monde : environ 4 % par an en moyenne depuis 2005. En 2010, sa production atteignait près de 110 millions de tonnes (vaches et bufflonnes). La consommation moyenne mondiale progresse aussi, et atteint 104,7 kg/habitant en 2010. Il y a dix ans, elle n’excédait pas 95 kg/habitant.

900 milliards de litres en 2025 soit une hausse de 200 milliards en quinze ans

Pour les estimations 2011, le ZMP (Pays-Bas) annonce que « la production laitière va continuer à croître : + 7 % en Nouvelle-Zélande, + 3,4 % en Asie, + 3,2 % en Amérique du Sud, + 2 % en Europe, + 1,5 % en Amérique du Nord. Soit 13 à 14 millions de tonnes supplémentaires. Les échanges internationaux restent dynamiques. Toutefois, le pic des prix est derrière nous ».
À horizon 2025, une production de 900 milliards de litres de lait est prévue dans le monde, selon l’IFCN (Allemagne), soit une hause comparable à celle des quinze dernières années. L’IFCN prédit un déplacement des grandes zones de production. L’Asie, avec l’Inde, la Chine et le Pakistan, est le poids lourd de la production mondiale. L’Amérique du Sud, et dans une moindre mesure l’Amérique du Nord, augmentent leur collecte. En Europe, l’Irlande est dans cette mouvance.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires