Un coût alimentaire moyen de 500 € par génisse

Emeline Bignon

Un coût alimentaire moyen de 500 € par génisse
Les élevages qui obtiennent les coûts les plus faibles favorisent au maximum le pâturage des génisses. - © Franck Mechekour

Une enquête réalisée en 2015 auprès de 50 élevages sur la zone couverte par Littoral Normand (Calvados, Manche, Haute-Normandie) indique un coût de 504 EUR par génisse produite, pour un âge au vêlage de 29 mois. L'échantillon repose sur un tiers d'élevages en Prim'Holstein, un tiers en Normandes et un tiers en race mixte.

Les résultats ont oscillé entre 340 EUR et 680 EUR. Les coûts ont été calculés à partir des factures de concentrés, de minéraux et d'aliment d'allaitement, et le coût fourrager à partir de la comptabilité des exploitations. Le lait entier a été pris au coût forfaitaire de 300 EUR/1000 l.

Un coût alimentaire moyen de 500 € par génisse

60 % du coût alimentaire lié à la quantité de concentrés ingérée

« D'après notre enquête, il n'apparaît pas de lien entre l'âge au vêlage et le coût alimentaire. Entre un vêlage précoce et un vêlage tardif, c'est finalement la répartition du coût entre les fourrages et les concentrés qui diffère, analyse Olivier Leray, de Littoral Normand. En moyenne, 60 % du coût alimentaire est lié à la quantité de concentrés ingérée. » Les élevages qui obtiennent les coûts les plus faibles favorisent au maximum le pâturage des génisses. « Même si le coût alimentaire ne traduit pas toute la stratégie d'élevage des génisses, une économie de 50 EUR par génisse génère 1400 EUR d'économie annuelle sur un troupeau moyen de 70 laitières et 40 % de renouvellement. »

Source Réussir Lait

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires