Une société chinoise investit dans le lait en Bretagne

Une société chinoise investit dans le lait en Bretagne
Le futur site doit traiter chaque année 280 millions de litres de lait et 30.000 tonnes de lactosérum. (DR)

Le producteur chinois de produits infantiles Synutra va investir 100 millions d'euros avec le groupement français de producteurs laitiers Sodiaal pour créer en Bretagne une usine de séchage de lait et de lactosérum pour la Chine.

"Afin de répondre aux besoins toujours plus importants du marché chinois, Synutra, troisième fabricant de produits infantiles en Chine, a voulu sécuriser ses sources d'approvisionnement en matières premières", explique dans un communiqué Sodiaal, premier groupe laitier coopératif de France.

Le projet, prévu à Carhaix (Finistère), prévoit la construction de deux tours de séchage et un début de production début 2015. L'investissement est porté à 90% par le groupe chinois et à 10% par Sodiaal, via sa filiale spécialisée Eurosérum.

"Pour son premier investissement hors de Chine, Synutra a porté son choix sur la Bretagne où Sodiaal a pu lui garantir des volumes importants de lait et de lactosérum déminéralisé de qualité", se félicite le groupe français.

Le futur site doit traiter chaque année 280 millions de litres de lait et 30.000 tonnes de lactosérum. Il emploiera une centaine de personnes, les salariés de l'actuelle usine de séchage à Carhaix d'Entremont, filiale de Sodiaal, qui doit fermer début 2015.

Sodiaal, qui a notamment racheté Entremont en 2011, se présente comme le 4e groupe laitier coopératif en Europe avec 4,1 milliards de litres collectés par an auprès de 13.000 producteurs. Sa filiale Eurosérum revendique le rang de leader mondial du lactosérum déminéralisé pour la fabrication de lait infantile.

Source Afp

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires