[Video] Prix du lait : supérieur à 340 euros/1.000 litres jusqu'en décembre

[Video] Prix du lait : supérieur à 340 euros/1.000 litres jusqu'en décembre

Les prix auxquels les éleveurs vendent leur lait ne pourront pas tomber sous 340 euros les 1.000 litres, afin de couvrir les charges des producteurs a annoncé Xavier Beulin, président de la FNSEA, à l'issue d'une réunion autour du ministre de l'Agriculture.

Cet objectif représente une hausse de 4 centimes par litre par rapport au tarif appliqué actuellement. L'ensemble des opérateurs de la filière - éleveurs, industriels et distributeurs - ont discuté trois heures durant pour parvenir à cet accord autour de Stéphane Le Foll, a confirmé un représentant de la grande distribution.

Xavier Beulin a appelé les éleveurs qui bloquent encore des routes "à la pondération et au discernement". Il a "insisté sur l'état d'esprit très constructif, à la recherche d'une solution durable au moins jusqu'à la fin de l'année": "Chacune a pris conscience qu'après plusieurs mois de déflation des prix alimentaires", il faut passer au "rattrapage".

"Cette hausse vise à nous permettre de couvrir nos frais de production, elle ne nous satisfait pas mais elle permet au moins çà" a indiqué de son côté le président de la fédération des producteurs (FNPL) Thierry Roquefeuil.

"On ne règle pas tous les problèmes aujourd'hui, la crise est européenne et des mesures auraient dû être prise au moins depuis début septembre" 2014, fait-il valoir.

 

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 12

RMT2974

Tu as parfaitement raison concernant les charges sociales et la tva sociale ainsi que la MO qui pèse beaucoup au niveau des transformateurs et qui donc leurs donnent des marges de compétitivité
Pour l'investissement, les pays d'Europe du nord ont accepté de basculer un pourcentage important des aides du 1er pilier sur le 2ème pilier et essentiellement sur l'investissement (pas de plafond et % plus important)
Mais ils ont aussi beaucoup travailler sur la technicité des exploitations (collaboration coops, syndicats, centre de recherche, ...)et c'est en train de payer pour eux.Il suffit de regarder les données des réseaux européens (EDF, ...). chez nous personne n'en parle ... dommage il y a vraiment de l'argent à gagner

@rmt2974

tu as raison prenons l'exemple allemand ( meme s'ils commentcent a se plaindre des prix)
comment peuvent ils vivre avec un prix si bas?????
c simple le lait est quasiment un sous produit de la methanisation , bilan le paysan accepte de lait vendu a bas prix mais en echange une part de son revenu est assuré par la methanisation, le consommateur d'electricité subventionne donc le laitier
ensuite comment supporter des bas prix du lait , l'allemagne a choisit pour dominer l'europe a l'export , de baisser les charges sociales tout en temps faisant supporter ce cout au consommteur via une hausse de tva
enfin et evidemment la fameuse main d'oeuvre polonaise ou roumaine, bref le modele allemand est archi subventionné mais de maniere intelligente vis a vis des regles du marché commun
-explique nous qui touche une rente d'aide pac alors qu'en allemagne ca aide a l'investissement?

RMT2974

Arrêtons de vouloir toujours trouver des boucs émissaires.
Posons nous plutôt les bonnes questions:
- pourquoi nos concurrents européens résistent alors que en France c'est la guerre ?
- pourquoi la plupart des coops en Europe donnent entre 10 et 30 € de complément de prix (jamais compté dans les statistiques !)
- pourquoi par les aides PAC les autres pays aident massivement l'investissement alors qu'en France les aides sont d'abord une rente de situation qu'il ne faut pas toucher ?
- et puis balayons devant notre porte: pourquoi nos principaux concurrents ont ils de meilleurs résultats techniques que la "ferme France" (qualité du lait, élevage, ...)
Mais certains responsables pensent qu'il est bien plus facile d'envoyer les paysans bruler des pneus ou de se satisfaire d'un accord chez le ministre qui ne règle rien plutôt que de d'affronter la réalité et de chercher les vraies solutions

59

il est claire que l'on va pas aller loin avec ca. contrairement a certains qui ont réagit je ne pense pas qu'il y ait beaucoup d'adultes responsables pour nous défendre. nos représentant syndicaux s'en balancent. eux réagissent quand ceux qui rament déjà ont le couteaux sous la gorge. entre temps ils tiennent le coup avec leur rémunération syndicale et autres... il serait temps que tout ca pète un bon coup et repartir sur d'autres bases plus solides.

@freiheit

oui c exactement tu as gagné tu leves les barrages.....ah non c pour ca que beulin s'est balancer des peches dessus par des producterus

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires