Alimentation : Le leader de la viande Bigard cède 4 usines à son challenger Terrena

Le leader français de la viande bovine Bigard a cédé quatre usines du nord et de l'est de la France à la coopérative agroalimentaire Terrena, deuxième sur ce marché avec sa filiale Elivia, a annoncé Terrena.

Les groupes Terrena et Bigard « ont signé un accord en vue de la reprise de quatre sites industriels » à Noeux-les-Mines (Pas-de-Calais), Vitry-le-François (Marne), Mirecourt et Eloyes (Vosges), selon un communiqué de Terrena.

La cession de ces quatre usines avait été demandée à Bigard par la Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) lorsque le groupe de Quimperlé (Finistère) avait racheté Socopa Viandes. Il s'agissait d'éviter une position dominante sur le marché.

541 salariés travaillent dans les usines en voie d'acquisition pour 200 millions d'euros de chiffre d'affaires. L'accord prévoit un transfert des sites d'ici le mois de mai « sous réserve de l'accord de l'autorité de la concurrence », a précisé Terrena dans un communiqué.

Selon la coopérative, les emplois des quatre usines seront pérennisés et dix millions d'euros seront investis sur trois ans pour « développer l'activité des sites et conforter l'emploi ». Avec cette nouvelle acquisition, la filiale Elivia conforterait son statut de numéro deux français de la viande bovine avec un chiffre d'affaires de 1 milliard d'euros, selon le communiqué de Terrena. Bigard prévoyait en 2008 un chiffre d'affaires d'environ 2,5 milliard d'euros, avant l'acquisition de Socopa qui pesait lui-même 2 milliards d'euros de chiffre d'affaire.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires