Animaux d'élevage : Les grands camélidés représentent 0,4 % des herbivores

Cyrielle Delisle

L'élevage des grands camélidés est marginal à l'échelle mondiale. Il représente 0,4 % du cheptel des herbivores et 0,4 % de la viande produite en 2007. Leur rôle social, économique, écologique dans les zones désertiques est largement sous-estimé, précisait Bernard Faye lors des journées Rencontres-Recherches-Ruminants. Un intérêt récent pour les camélins s'est développé suite aux épisodes de sécheresse et de désertification dans leur pays d'origine. Il s'est concrétisé par des recherches menant à une connaissance renouvelée de ces animaux.

Les grands camélidés ne sont pas seulement des animaux de bât : ils fournissent également du lait, de la viande et de la laine. (P. Bourgault)

Les grands camélidés ne sont pas seulement des animaux de bât : ils fournissent également du lait, de la viande et de la laine. (P. Bourgault)

Lait, viande et laine

Dans l'imagerie populaire, les chameaux et dromadaires correspondent à des espèces vouées aux activités de transport des hommes et des marchandises, mais se sont aussi des animaux fournisseurs de lait, de viande et de laine. La consommation de viande caméline est concentrée dans les régions de tradition bédouine ou nomade et surtout dans les populations urbanisées. Dans les zones rurales, l'autoconsommation familiale est rare, du fait de la taille de l'animal, nécessitant une assemblée importante. C'est pourquoi elle est réservée aux événements festifs, rassemblant nombre de personnes. Des recherches récentes comparant la viande de boeuf à celle du dromadaire dans des conditions d'âge similaire montrent que la viande caméline possède des faibles teneurs en graisses, en cholestérol et en acides gras saturés et des taux élevés d'acides aminés essentiels, de fer, de zinc et de sélénium.

Source Réussir Bovins Viande Janvier 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires