Aux Etats-Unis : Création du label « nourri à l'herbe »

Emilie Durand

Le label « nourri à l'herbe » vient d'être mis en place par le département américain de l'Agriculture. « L'herbe et les fourrages devront être la source d'aliment pendant toute la vie du ruminant, à l'exception du lait consommé avant le sevrage. Le régime sera dérivé uniquement de fourrage consistant en plantes herbacées (annuelles ou pérennes), plantes autres que graminées, végétaux broutés ou céréales à l'état végétatif. Les animaux ne peuvent recevoir de grain ou de sous-produit du grain et doivent avoir un accès continu aux pâtures durant la saison de végétation… »
Telles sont les conditions nécessaires à l'obtention de ce label après un audit de l'exploitation. Mais comme le souligne l'Association pour l'élevage à l'herbe, l'AGA, certains éléments restent ambigus : le bétail pourrait être élevé en étable une grande partie de l'année, absence d'interdiction des hormones de croissance ou des antibiotiques… Aussi l'AGA a-t-elle décidé de créer son propre standard, plus restrictif.

Élevage allaitant dans les vertes prairies du Wyoming. (F. d'Alteroche)

Élevage allaitant dans les vertes prairies du Wyoming. (F. d'Alteroche)

Réglementation bien accueillie

De même, certains éleveurs pratiquant l'élevage à l'herbe et vendant leurs produits sur des circuits courts pourraient se passer de ce label afin d'éviter toutes les formalités administratives et les coûts de l'audit. Par contre, cette nouvelle réglementation semble bien accueillie par les organisations de défense des consommateurs et de l'environnement.

Source Réussir Bovins Viande Février 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires