Barbecue géant à Paris pour reconquérir les consommateurs

Barbecue géant à Paris pour reconquérir les consommateurs
La boucherie souffre d'un déficit d'image auprès des jeunes et peine à recruter

Face à la baisse de consommation de viande, les bouchers d'Ile-de-France partent à la reconquête des consommateurs : dimanche, ils feront rôtir pas moins de trois bœufs, un veau et 10 agneaux à Paris, servis gratuitement aux passants.

Trois ans après la dernière "Grande dégustation", les artisans bouchers remettent le couvert à partir de midi sur le parvis de l'Hôtel de Ville. La profession fait face à deux problèmes: la désaffection pour la viande et de grosses difficultés de recrutement, elle multiplie donc depuis quelques années les opérations à destination du grand public pour redynamiser l'image du secteur.

Car la consommation de viande s'est repliée de 15% entre 2004 et 2010, relèvent les organisateurs dont les Fédérations des boucheries d'Ile-de-France et l'interprofession de la viande Interbev. Les préoccupations environnementales et le pouvoir d'achat pèsent dans le panier des ménages.

Pour faire un kilo de viande bovine en France, il faut près de 4 kg de maïs fourrage, 2 kg de céréales et coproduits (pulpe de betterave, drêches de blés), 0,80 kg de protéines végétales, et plus de 25 kg d'herbe (ce qui représente 60 à 80% des rations de ruminants), rappellent-ils.

Par ailleurs, le secteur souffre d'un déficit d'image auprès des jeunes et peine à recruter. Pourtant la boucherie offre des débouchés importants et stables: la masse salariale a augmenté de 26% en trois ans. Et quelque 7.000 apprentis sont formés chaque année en France, dont 350 à 400 en région parisienne. La France compte 20.000 boucheries, dont 3.500 en Ile-de-France qui embauchent 55.000 personnes. Elles dégagent un chiffre d'affaires de 6 milliards d'euros, 330.000 euros en moyenne pour chaque point de vente, insistent-ils.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires