Bourgogne et Rhône-Alpes : L'Inao donne son feu vert pour l'AOC Boeuf de Charolles

Cyrielle Delisle

Lors de sa séance du 2 avril, le comité national des appellations laitières, agroalimentaires et forestières de l'Inao a approuvé le projet de cahier des charges Boeuf de Charolles dans la perspective de reconnaissance de cette quatrième appellation d'origine contrôlée en viande bovine. En vue de son homologation par décret publié au Journal officiel, le cahier des charges sera soumis aux ministres compétents. Cette étape peut prendre de quelques semaines à plusieurs mois.
Actuellement, la production Boeuf de Charolles concerne 150 éleveurs produisant 600 carcasses, soit environ 258 tonnes sur une aire géographique comprenant 355 communes réparties sur les régions Bourgogne et Rhône-Alpes et situées dans le berceau historique de la race charolaise.

La production est répartie sur les régions Bourgogne et Rhône-Alpes. Elle concerne 355 communes localisées sur les départements de la Loire, du Rhône, de la Saône-et-Loire et de la Nièvre.

La production est répartie sur les régions Bourgogne et Rhône-Alpes. Elle concerne 355 communes localisées sur les départements de la Loire, du Rhône, de la Saône-et-Loire et de la Nièvre.

Source Réussir Bovins Viande Mai 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires