En Inde, les exportations de viande flambent

Cyrielle Delisle - Réussir Bovins Viande Février 2012

En Inde, les exportations de viande flambent
Du fait de fortes disponibilités en viande bovine, l’Inde a considérablement augmenté ses exportations vers les pays émergents. © P. Bourgault

Le cheptel bovin indien a vivement progressé et approcherait les 325 millions de têtes (buffles et zébus) fin 2011, faisant ainsi de l’Inde la détentrice du plus grand cheptel du monde (une fois et demie le cheptel brésilien). Mais ce n’est pas pour autant qu’elle est une grande amatrice de viande bovine. En effet, sa consommation ne dépasse pas les deux kilos par habitant et par an. Les Indiens sont friands de lait. Alors que la consommation de produits laitiers ne rencontre aucun tabou religieux, les zébus sont sacrés pour les Indiens de religion hindouiste (80 %), donc bannis de leur alimentation.

Cinquième producteur mondial

« Bien que les zébus soient plus nombreux, la production indienne de viande bovine est constituée majoritairement de viandes de buffles, en raison des interdits hindouistes sur l’abattage de zébus. Le pourcentage de bovins abattus sur le cheptel total est très faible (- de 10 %), ce qui explique que l’Inde est le cinquième producteur mondial de viande bovine malgré sa première place de producteur », note l’Institut de l’élevage dans un récent rapport consacré au marché mondial de la viande bovine. Cette production a tout de même progressé ces dernières années, tirée par la demande laitière nationale et celle mondiale de viande bovine. Mais, cette hausse de production a surtout été orientée vers l’exportation, notamment favorisée par la compétitivité des prix. « L’Inde gagne toujours plus de parts de marché dans de nombreux pays émergents et ce notamment vers le Moyen-Orient (Jordanie, Iran…) et les pays musulmans d’Asie du Sud-Est (Malaisie, Philippines). D’environ 716 000 téc en 2010, ses exportations devraient grimper à 8 000 000 téc en 2011», selon la FAO. L’USDA estime même que l’Inde pourrait ravir la place de troisième exportateur mondial aux États-Unis dès 2012.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires