Espagne : Baisse de la production de viande bovine en 2008

Cyrielle Delisle

Diminution du tissu productif

« La spéculation sur les matières premières, la politique de la Commission européenne en matière de biocarburants et d'OGM ont eu comme conséquence une perte importante du tissu productif. Ainsi, la diminution du cheptel en 2008 s'est située aux alentours de 15 à 20 % par rapport à l'année précédente, ce qui se ressent surtout en 2009 avec une forte baisse de la production de viande. Les importations d'animaux maigres ont chuté en 2007 et surtout en 2008 à cause de la situation économique du secteur de l'élevage et de la FCO, mais ont repris au premier semestre 2009 et notamment celles des bovins français de plus de 80 kg avec une augmentation de 35 % par rapport à 2008. Les exportations de bovins espagnols sont en train de récupérer le niveau de 2006, notamment celles des veaux vers la France et des broutards vers l'Italie, augmentation certainement due à une situation de prix plus faibles en Espagne que la moyenne communautaire, nous permettant d'être plus compétitifs à l'export », expliquait Matilde Moro.
En 2008, 403 000 tonnes de viande bovine ont été achetées en Espagne dont 79 % par les ménages directement. Côté distribution, la boucherie traditionnelle détenait 41,2 % des parts de marché en 2008, suivie par les supermarchés avec 30,6 %.

Matilde Moro, vétérinaire au département technique de l'Asoprovac : « La viande bovine passe après le poisson en termes de consommation. » ((C. Delisle)

Matilde Moro, vétérinaire au département technique de l'Asoprovac : « La viande bovine passe après le poisson en termes de consommation. » ((C. Delisle)

La boucherie traditionnelle, premier lieu de vente

En 2006, l'ensemble des différents magasins de la grande distribution (supermarchés, hypermarchés et hard-discount) totalisaient 41,2 % des ventes de viande bovine au détail. Ce chiffre reste stable depuis plusieurs années (41,8 % en 2008), contrairement à la France où la grande distribution améliore chaque année ses ventes de viande. Les ventes de viande par l'intermédiaire des boucheries traditionnelles progressent toujours. Elles passent de 39,9 à 41,2 % entre 2006 et 2008.

 

(1) Organisation professionnelle la plus représentative du secteur bovin viande espagnol avec plus de 70 % de la production nationale de viande.

Source Réussir Bovins Viande Octobre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires