Fièvre catarrhale ovine : Nouveaux cas de dans les Pyrénées-Atlantiques

Deux nouveaux cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) ont été mis en évidence les 2 et 6 octobre dans les Pyrénées-Atlantiques, portant à quatre le nombre de foyers de FCO 8 dans le département.

L'un des nouveaux foyers du sérotype 8 de la FCO concerne un élevage bovin de Montpezat, l'autre un cheptel de brebis sur la commune de Came où deux animaux, non vaccinés, ont été atteints et sont morts, a précisé la préfecture dans un communiqué.

« Depuis la mi-septembre, le département a obtenu une dotation de vaccins contre le sérotype 8 de la FCO suffisante pour vacciner 270 000 bovins », ajoute la préfecture. Le préfet « incite les éleveurs de bovins et d'ovins à faire vacciner leurs cheptels contre le sérotype 8 dès à présent », tout en précisant que la vaccination est « pour le moment, facultative, et réalisée par les vétérinaires dans le cadre de leur exercice libéral ».

La FCO, ou maladie de la langue bleue, est due à un virus transmis par des insectes. Elle n'est pas transmissible à l'homme et n'affecte que les ruminants (bovins, ovins, caprins). Le type 1 de la FCO s'est récemment répandu dans tout le sud-ouest de la France. Le type 8 touchait déjà 70 départements.

Le ministre de l'Agriculture Michel Barnier a annoncé, le 3 octobre, la mise en place d'un « plan supplémentaire de soutien aux élevages touchés par la FCO » lors du Sommet de l'élevage 2008 à Cournon (Puy-de-Dôme).

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires