Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter google+ Youtube

Découvrez les Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Porcs
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit agricole, informez-vous ici

Mon espace
pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer
Réussir Bovins Viande

25/01/10
Bovins viande

Filières Viandes : Concentrer la communication sur les réponses sociétales

« Se faire expliquer par Paul McCartney qu'il faut un jour sans viande, c'est totalement ignorer ce qu'est la consommation actuelle de viande », explique Marc Pagès, responsable du secteur gros bovins à Interveb. Toutes les instances nationales (Interbev, CIV, FNB) ont réagi par le biais de communiqués de presse et d'une insertion dans la presse quotidienne financée par Interbev pour rappeler la réalité de la consommation de viande. « Les Français consomment en moyenne 373 grammes par semaine de viande de boucherie (boeuf, veau, agneau, porc frais, viande chevaline) : ceci équivaut donc à trois journées par semaine sans ces viandes au menu », indiquait ainsi le CIV. Et de préciser également que « la consommation moyenne hebdomadaire de viande de boeuf par personne est de 210 grammes, soit l'équivalent de deux steaks par semaine ». Soit cinq jours par semaine sans viande de boeuf. McCartney est déjà dépassé !

Selon le CIV, en France, la consommation moyenne hebdomadaire de viande de boeuf par personne est de 210 grammes, soit l'équivalent de deux steaks par semaine. (CIV)

À l'image des artisans bouchers

Ces campagnes de presse vont être amplifiées dans les mois à venir. Les élus vont également être sollicités afin « qu'ils aient bien conscience des choix qu'ils font et ne se laissent pas emporter par des orientations écologistes rapides, parce les conséquences sont lourdes derrière ». Les moyens de communication de la filière viande vont être concentrés « sur les réponses sociétales », quitte à laisser momentanément un peu de côté la communication sur les produits.
« Il faut bien faire comprendre que notre produit, la viande, est une réponse aux problèmes de société ». Bref, marteler que les 11 millions d'hectares de prairies permanentes stockent du carbone dans le sol, compensant ainsi 30 % des émissions de gaz à effet de serre et plus de 75 % du méthane émis par les bovins ; que ceux-ci, en France, sont largement nourris à l'herbe (60 à 80 % de la ration) ; que les exploitations familiales françaises comptent en moyenne 98 animaux dont 40 vaches…
Des chiffres dont chacun est invité à s'emparer pour les faire connaître. À l'image des artisans bouchers qui ont lancé une campagne de communication auprès de leurs clients sur la valorisation des prairies par les vaches allaitantes.

Source : Réussir Bovins Viande Janvier 2010

Bernard Griffoul
Imprimer

Derniers commentaires postés

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h