Fourragères : Choisir judicieusement les espèces prairiales

Sophie Bourgeois

Avant l'heure des semis, petit rappel sur les critères de choix entre espèces et variétés de fourragères prairiales.

L'approche la plus répandue pour identifier les espèces fourragères les mieux adaptées au système fourrager consiste à répondre aux questions suivantes : pour combien d'années est-il prévu d'exploiter cette prairie ? Quelles sont les conditions de sol et de climat de la parcelle ? Comment la parcelle va-t-elle être exploitée ?

Des critères de choix à hiérarchiser

« Il n'existe pas d'espèces ou de variétés idéales pour semer une prairie. Le meilleur choix sera celui qui répondra le mieux au contexte du système fourrager », a-t-on expliqué lors d'une porte ouverte à la ferme expérimentale bio de Thorigné d'Anjou dans le Maine-et-Loire.
Le rendement n'est pas un élément déterminant pour le choix de l'espèce. Il interviendra par contre au moment de choisir une variété, une fois que l'on est fixé sur l'espèce la mieux adaptée au contexte du système fourrager en général et de la parcelle à implanter en particulier. Si l'on opte pour un mélange d'espèces, il faudra se renseigner sur leur compatibilité et penser à l'évolution dans le temps du mélange. C'est aussi à ce niveau de réflexion que la vitesse d'implantation, la valeur alimentaire, la résistance aux maladies permettent d'orienter la réflexion entre espèces.
Une fois l'espèce ou le mélange d'espèces choisi(s), il reste à opter pour une ou plusieurs variétés de chaque espèce. « Une variété performante devra être en totale adéquation avec les contraintes de production de l'exploitation », entre la plante et les besoins du système d'élevage. À ce niveau, plusieurs critères interviennent.

Le rendement n'est pas déterminant pour le choix de l'espèce. (E. Bignon)

Le rendement n'est pas déterminant pour le choix de l'espèce. (E. Bignon)

 

Précocité

La précocité d'une variété traduit la précocité de l'épiaison. Même si des relations existent parfois, avec le démarrage de la végétation au printemps. Ce critère est important pour les espèces qui présentent une large gamme de précocité comme les ray-grass et la fétuque élevée, ainsi que le trèfle violet.

Souplesse d'exploitation

La souplesse d'exploitation est le nombre de jours au printemps séparant le départ en végétation et le début épiaison. Cette durée représente ainsi le temps de pâturage possible. Il existe des différences importantes entre variétés pour une espèce donnée.

Alternativité

L'alternativité traduit la capacité d'une plante à monter à épis l'année du semis sans avoir passée d'hiver. Ce critère s'observe sur les variétés semées au printemps.
Une variété alternative fera des épis au cours de son premier été, c'est-à-dire l'année de son semis. Elle s'adapte à une exploitation en fauche.
Une variété non alternative, par contre, ne fera d'épis qu'au cours de l'été de l'année suivant son semis. Pour sa première année, elle reste feuillue donc est plus adaptée au pâturage. Ce critère est important pour choisir un ray-grass italien.

Remontaison

La remontaison traduit par contre la capacité de la plante à remonter à épis ou à fleurs après une première exploitation. Une plante à faible remontaison fournit des repousses feuillues plus adaptées au pâturage.

Ploïdie

La ploïdie - nombre de chromosomes - est doublée chez les tétraploïdes. Ces plantes sont plus riches en eau et donc mieux adaptées au pâturage.
Pour certaines espèces comme les ray-grass hybrides et les trèfles blancs, il existe différents types à choisir en fonction de l'utilisation : ray-grass type hybride de type italien ou anglais ou intermédiaire ; trèfles blancs nains, intermédiaires, géants.

Une réglette aide-mémoire

Le Gnis propose depuis 2003 une réglette qui permet de déterminer les espèces fourragères qui sont adaptées et celles qui ne le sont pas à partir de critères simples d'utilisation de la prairie et de comportement du sol en été et en hiver. Elle indique aussi les grandes caractéristiques des espèces, leur dose de semis et les critères de choix des variétés.
Pour la commander : http://www.gnis.fr/index/action/page/id/68/doc/1620 - 2 € TTC.

Source Réussir Bovins Viande Juillet-Août 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires