GDS Creuse : « le sanitaire… j’adhère ! »

Marien BATAILLE & Dr Didier GUERIN

GDS Creuse : « le sanitaire… j’adhère ! »

Ce 12 juillet, GDS Creuse a réuni son conseil d'administration afin d’élire son bureau et faire le point sur différents dossiers.

GDS Creuse : « le sanitaire… j’adhère ! »

Suite à son Assemblée Générale du 12 avril, GDS Creuse a réuni son CA ce 12 juillet. Après l’élection du bureau, la fièvre catarrhale, l’accréditation du GRASL, l’IBR, la BVD et de nombreux autres dossiers ont été étudiés dans le cadre de notre concept « Le sanitaire… j’adhère ! ».

Une élection du bureau de GDS Creuse dans la continuité… un CA à votre écoute !

Le CA est composé de 18 membres à voix délibératives : 12 délégués cantonaux (élus pour trois ans et renouvelés par tiers par les 100 délégués cantonaux lors de l’AG) et 6 représentants de structures (Groupement Technique Vétérinaire, Ordre des Vétérinaires, Syndicat Départemental des Vétérinaires d’Exercice Libéral, Conseil Général, Chambre d’Agriculture et Syndicat Départemental des Exploitants Agricoles majoritaire) (cf. tableau). Sébastien Brousse, éleveur laitier sur la commune de Mérinchal, intègre le bureau en remplacement de Didier Lecour. Vos administrateurs sont à votre écoute, n’hésitez pas à les solliciter pour toute suggestion ou tout besoin.

Fièvre catarrhale, des vaccins à commander auprès de son vétérinaire sanitaire…

Grâce aux livraisons de CZ Veterinaria (CZV), il n’y a plus de pénurie de vaccins. Vous pouvez désormais commander directement les doses dont vous avez besoin auprès de votre vétérinaire sanitaire. Votre CA attire votre attention sur deux points. Pour la vaccination des broutards, le vaccin Merial sera à terme remplacé par le vaccin CZV avec un délai pour pouvoir commercialiser plus long : 52 jours au lieu de 31 jours. La reprise de la circulation virale étant attendue lors de ce 2ème semestre 2016, il est encore possible de vacciner vos cheptels pour les protéger (cf. article du 15/07/2016).

… une indemnisation des blocages à partir de septembre

L’Etat et le FMSE (Fonds national agricole de Mutualisation du risque Sanitaire et Environnemental) ont mis en œuvre un programme visant à indemniser les éleveurs des coûts et pertes liés à l’immobilisation de leurs animaux lors de la réémergence de la fièvre catarrhale en septembre et octobre 2015. Chaque éleveur éligible a reçu un courrier. La date butoir de retour des dossiers pour les éleveurs éligibles était fixée au 17 juin dernier (cf. article du 06/06/2016). Une relance SMS a été réalisée et 160 éleveurs qui n’avaient pas retourné leur dossier ont été appelés. Sur 1.154 dossiers transmis, 1.105 nous ont été retournés. Selon les informations transmises par le FMSE, les premiers versements devraient intervenir en septembre. Concernant les dossiers particuliers, notamment les nouveaux installés, la demande a été présentée au Ministère. Lorsque la méthode et les conditions d’indemnisation seront calées, les éleveurs concernés seront informés.

L’accréditation du GRASL pour le 1er janvier 2017

Le GRASL a été reconnu comme Organisme à Vocation Sanitaire (OVS) pour le domaine animal en 2014. Depuis le début de l’année 2015, les délégations de l’Etat dans le cadre des prophylaxies bovines de la tuberculose, de la brucellose et de la leucose se font au niveau de l’OVS. Chaque OVS doit être accrédité selon la norme NF ISO/CEI 17020 pour le 1er janvier 2017. L’évaluation initiale du GRASL par le COFRAC a eu lieu le 09/06/2016. Aucun écart n’a été relevé. Les 2 auditeurs ont indiqué qu’ils avaient « une confiance complète dans l’organisation mise en place et que le schéma garantit la proximité et le pragmatisme nécessaires pour pouvoir répondre de manière la plus étroite possible aux besoins des éleveurs et aux demandes de l’Etat ». Philippe Monteil a profité de ce conseil pour remercier les équipes des 3 sections départementales (les GDS) qui se sont mobilisées depuis maintenant 3 ans pour obtenir ce résultat.

IBR : En route vers l’éradication, chaque éleveur est concerné

Le nouvel arrêté ministériel a pour objet l’éradication de l’IBR. Il met en place l’attribution d’un statut IBR à chaque élevage, le renforcement de la surveillance et de l’assainissement avec des restrictions à la circulation des bovins issus de cheptels non-indemnes d’IBR. Il est favorable pour les cheptels indemnes d’IBR (plus de 95 % des troupeaux creusois) et beaucoup plus contraignant pour ceux en assainissement ou non-conformes (cf. article du 24/06/2016). Votre CA a validé le plan d’action de mise en place de cet arrêté avec, notamment, une information générale à vous tous grâce au GRASL-Info et individuelle pour chaque cheptel non-indemne d’IBR.

Une prochaine éradication de la BVD

Dans le cadre du plan national BVD, le CA de GDS France du 07/07/2016 a validé les propositions du groupe de travail en charge d’élaborer la stratégie nationale collective d’éradication du BVD. Le Limousin participe à ce groupe de travail. Votre CA a été informé des principales composantes du PCV (Programme Collectif Volontaire) proposé. Ce PCV sera national avec un engagement de tous les éleveurs lors de sa mise en place dans une région. Il sera basé sur la détection des IPI avec prélèvement du cartilage auriculaire sur tous les veaux à la naissance. Les cheptels sans circulation virale identifiée (surveillance sérologique sur lait ou sur sang) pourront déroger à ce dépistage. Lors d’identification d’un IPI, son élimination (abattoir ou équarrissage) devra intervenir dans les 15 jours et le statut de tous les bovins du cheptel devra être connu sous 2 mois. A échéance de 4 ans, la garantie non-IPI sera nécessaire pour toute entrée ou sortie d’un bovin. Les composantes techniques et financières restent encore à finaliser.

GDS Creuse : « le sanitaire… j’adhère ! »

Nos rencontres d’automne avec « Le sanitaire… j’adhère ! » comme toile de fond et la convivialité comme ligne de conduite…

Comme tous les 3 ans, des réunions électives vont vous être proposées. Dans la continuité de nos autres rendez-vous (Portes ouvertes, AG, réunion des délégués cantonaux…), nous souhaitons que ces rencontres soient des lieux d’échanges avec une participation élevée dans la convivialité. Cela passe par la mobilisation de tous, en commençant par les administrateurs et les délégués cantonaux qui ont proposé de s’investir dans leur organisation ainsi que les vétérinaires. Elles auront lieu fin novembre, avec une organisation sur 10 secteurs (cf. carte) qui peut être modifiée. La thématique reste à définir. Votre CA propose comme toile de fond « Le sanitaire… j’adhère ! » et la « boîte à outils GDS Creuse » sous la forme de réunions interactives.

… faites-nous part de vos suggestions

Afin que ces réunions connaissent la meilleure réussite possible avec une forte participation et de riches échanges, n’hésitez pas à nous faire part de toute suggestion tant sur le fond que sur la forme.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires