Gérer au mieux la mise à l’herbe du troupeau + la gestion du parasitisme

ELVA NOVIA Coopérative Agricole d'Insémination Animale

www.geneform.fr

La mise à l'herbe est une période délicate, qui doit être gérée avec précaution pour ne pas perturber les résultats de reproduction du troupeau. En effet, en plus du changement d'environnement, une transition alimentaire brutale à la sortie de l'étable conduit à des problèmes de transit digestif et peut aussi avoir un impact très négatif sur la reproduction.

Gérer au mieux la mise à l’herbe du troupeau

Au printemps, l'herbe jeune est riche en eau, en azote soluble et en potassium ; à l'inverse elle est pauvre en cellulose, sodium et magnésium. Le changement d'environnement, accentué en cas de vent, pluie et froid, provoque un stress sur les vaches qui va gêner le bon fonctionnement de la reproduction.

La fécondation puis la nidation embryonnaire sont fortement perturbés par l'excès d’azote soluble. Cet excès de protéines couplé à un bilan énergétique négatif est responsable des troubles d’échecs de la fécondation et de mortalité embryonnaire précoce, dus à une augmentation de l'urémie.

Le taux d'urée trop élevé dans le sang génère un environnement oviductal défavorable. Comme les follicules et les corps jaunes sont de mauvaise qualité, le niveau de synthèse de progestérone n'est pas suffisant pour une bonne nidation. La qualité des spermatozoïdes et des ovocytes est également altérée. Ces conditions réunies conduisent à des retours cyclés sur les vaches qui se répercutent par un décalage des dates de vêlages.

Gérer au mieux la mise à l’herbe du troupeau + la  gestion du parasitisme

Ces quelques recommandations permettent de limiter les désagréments de la mise à l'herbe.

  • Assurer une mise à l'herbe progressive sur 3 semaines.
  • Apporter systématiquement du foin en râtelier pour mettre à disposition des vaches une source de fibre mécanique efficace.
  • Mettre à disposition des animaux une source de sel et de minéral.
  •  Apporter une complémentation spécifique qui permet de passer en douceur cette période critique.

Des formules composées d’extraits végétaux spécifiques, permettent de sélectionner la flore ruminale. Les argiles utilisées sont également des capteurs d'ammoniac qui limitent les diarrhées. Le magnésium réduit les risques de tétanie d'herbage. Le sélénium rumino- protégé et les antioxydants permettent de stimuler l'immunité des animaux.

Ainsi la vitamine E et le Béta carotène naturellement présents dans l'herbe pâturée sont valorisés au maximum et permettent de faire face au stress du changement d'alimentation et d'environnement avec pour effet de réduire les pertes embryonnaires.

_____________________________
Jérôme CUZOL
Nutritionniste GENEFORM

Gestion du parasitisme : comment limiter l’apparition de résistances aux antiparasitaires

Une utilisation raisonnée des antiparasitaires, permet de réduire l’apparition de parasites résistants. Lors des traitements, une sélection s’exerce sur la population de parasites du troupeau. Ce sont les parasites résistants qui survivent et se reproduisent. Il est donc important de maintenir dans l’environnement et dans les animaux non traités, des réservoirs de parasites sensibles aux antiparasitaires : les « refuges ».

Il est souhaitable de vivre avec un bas niveau d’infestation, qui crée les conditions d’une immunité de co-infestation, évitant des pertes de production et des problèmes de reproduction.

Quelques règles pour limiter le développement de souches résistances :

  • Eviter le sous-dosage
  • Ne pas mettre des animaux récemment traités sur des pâtures saines
  • Eviter le surpâturage : la plupart des larves sont à moins de 5 cm du sol
  • Cibler les traitements : ne pas traiter les animaux immunisés et favoriser le développement de l’immunité avec au moins 8 mois de contact hôte/parasite au cours de la première année de pâturage.
  • Proscrire les traitements systématiques sans prendre en compte la nature et le niveau d’infestation, identifié par des coproscopies, sérologies sur lait de mélange ou le sang.
  • Choisir le bon produit et vérifier son efficacité.

 
_____________________________
Pedro Pinheiro, vétérinaire ELVA NOVIA

 

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires