Importance des échographies avant la mise à l’herbe

Laura BALBERINI Ingénieur Repro-Conseil, ELVA NOVIA

Importance des échographies avant la mise à l’herbe

Préparation de la mise à l’herbe :La mise à l’herbe des animaux est un moment clé, dans la gestion d’un troupeau. 90% de sa réussite réside dans sa préparation. Un changement de régime trop rapide peut entraîner des désordres métaboliques qui se répercuteront sur la reproduction. La transition alimentaire doit donc être optimale.

Mise à l’herbe et reproduction :

La première pousse de l’herbe est souvent riche en azote soluble. Cet excès d’azote par rapport à la ration hivernale entraîne une alcalose pouvant provoquer des mortalités embryonnaires,  pertes économiques non négligeables pour l’éleveur. Elles rallongent l’intervalle vêlage-vêlage et augmente le nombre de vaches réformées. Ainsi pour éviter tout stress métabolique pour l’animal, la mise à l’herbe doit être progressive. La première semaine, l’idéal serait de ne sortir les animaux qu’une partie de la journée. Dans tous les cas, les semaines suivantes, un apport de fourrage au pré est capital afin que la flore microbienne s’adapte.

Anticiper/ Echographie :

Pour préparer les lots d’animaux ou pour simplement connaître l’état de gestation des femelles avant leur sortie, des échographies peuvent être réalisées. Trois bonnes raisons d’effectuer des constats de gestation :

(1)     Les échographies permettront de connaître le nombre de femelles pleines

(2)     Si la date de saillie est inconnue ou si beaucoup d’IA ont été réalisées sur des chaleurs très proches, effectuer des échographies permet de dater les embryons.

(3)      Connaître les vaches non gestantes permet, d’anticiper les réformes.

Pour améliorer le suivi du troupeau et optimiser sa réalisation, Elva Novia développe CAPREPRO. Un contrat global de suivi de la reproduction. Ce service propose des forfaits par vache à l’année, qui permettent de réaliser des échographies régulièrement, lors du passage de votre inséminateur ou échographiste.

Chaque étape du cycle de reproduction est importante et ne doit être oubliée. Réaliser dès 45 jours après vêlage des constats d’aptitude de mise à la reproduction (propreté de l’animal, ovaires dynamiques) permet de gagner en intervalle vêlage-première IA et ainsi augmenter la réussite. Couplées à des échographies après première IA et non-retour en chaleur et avant la mise à l’herbe, les échographies permettent d’obtenir de meilleures performances de reproduction.

ELVA NOVIA renforce ses équipes en formant 5 nouveaux inséminateurs

_______________________________________________________________________________

Les formations s’accompagnent d’un renouvellement de matériel plus élaboré pour offrir la meilleure expertise.

Privilégiant le service de proximité, les équipes resteront réactives aux sollicitations des éleveurs, et s’adapteront avec souplesse à l’organisation des chantiers intérieurs, ou, extérieurs. (Gilles MALLY - Elva Novia)
_______________________________________________________________________________

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires