Jeunes bovins : Un modèle pour étudier la capacité à absorber les aléas climatiques

L'Inra a mis au point un modèle pour étudier la résilience – capacité à absorber des chocs – d'un système naisseur-engraisseur de jeunes bovins face à des aléas climatiques répétés. L'intensité des aléas est peu liée aux résultats de l'année, par le jeu de la constitution des stocks d'une année utilisés sur la suivante. De très importantes baisses de revenu apparaissent lorsque deux années défavorables se produisent à la suite, car l'éleveur est alors obligé d'avoir recours à des achats et dans une moindre mesure à la décapitalisation du cheptel. Baisser le chargement du système n'apportait pas dans ce cas précis d'amélioration : le manque à gagner étant supérieur aux pertes ponctuelles occasionnées par les aléas climatiques. « Des dispositifs amortisseurs, compensatoires, doivent être envisagés pour les cas où les solutions techniques seules sont insuffisantes. »

Source : rencontres recherches ruminants 2009

Source Réussir Lait Elevage Février 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires