La clôture électrique - Des éléments de base à respecter pour une bonne installation

Dr Didier GUERIN - GDS Creuse - Aurélien LEGRAND - Farago Creuse

La clôture électrique - Des éléments de base à respecter pour une bonne installation

Clôture électrique permanente => La fiabilité, la facilité de pose, le coût… constituent autant d’atouts prouvant que la clôture électrique s’avère être le système le mieux adapté aux productions de notre département.

L’efficacité d’une clôture électrique repose, contrairement aux autres systèmes, sur le respect qu’inspire à l’animal la décharge électrique qu’il reçoit en touchant le fil. Sans danger pour l’homme et l’animal, ces décharges électriques lui font craindre de renouveler le contact. C’est un principe qui est valable pour tous les animaux, qu’on veuille les garder ou les dissuader.

Seuls les fils bons et très bons conducteurs peuvent assurer le bon fonctionnement d’une clôture électrique plus ou moins longue.

La conductibilité de vos fils de clôture

La conductibilité électrique et la solidité mécanique constituent des critères primordiaux de qualité de fil de clôture électrique. Pour des clôtures permanentes, on utilisera de préférence un fil en acier robuste avec une épaisse couche de zingage. Les fils plastifiés seront réservés aux systèmes mobiles. Seuls les fils bons conducteurs peuvent assurer un fonctionnement adéquat d’une longue clôture électrique. Si vous utilisez un fil d’acier de 2,5 mm de diamètre pour une clôture avec quatre fils, celle-ci peut atteindre, s’il n’y a pas de végétation, une longueur de 120 kms, avec le même fil, avec seulement une rangée, la distance est réduite à 30 kms ; avec un fil électro-plastique composé de 6 conducteurs en acier de diamètre 0,20 mm, seuls 250 m de clôture sont possibles. En cas de végétation, ces données vont également être réduites. Pour choisir les fils conducteurs, seront donc pris en considération la longueur de la clôture et la végétation.

La clôture électrique est un système en circuit fermé où passe le courant. Quand il est en contact avec l’animal et la végétation, il part dans le sol et doit retourner à l’appareil par l’intermédiaire des piquets de terre. Le sol, surtout s’il est sec, sablonneux ou pierreux, est un mauvais conducteur de courant.

La prise de terre

La clôture électrique est un système en circuit fermé où passe le courant. Quand il est en contact avec l’animal et la végétation, il part dans le sol et doit retourner à l’appareil par l’intermédiaire des piquets de terre. Le sol, surtout s’il est sec, sablonneux ou pierreux, est un mauvais conducteur de courant. Faire une prise de terre de taille adéquate est donc essentiel pour que l’appareil puisse déployer toute sa puissance. Or, dans 80 % des cas, les systèmes installés sont insuffisants. Une bonne prise de terre demande généralement 3 piquets de terre d’une hauteur de 1 à 2 m pour les électrificateurs sur secteur ou sur batterie ou bien 1 seul piquet pour les appareils transportables. Si le sol est trop sec ou sablonneux, l’utilisation de bentonite (argile colloïdale) permettra une bonne prise de terre. Un circuit fermé demande également de veiller à ce que toutes les jonctions soient bien vissées et non altérées avec l’utilisation de pièces galvanisées, la rouille étant un formidable isolant. GDS Creuse à travers sa filiale Farago Creuse vous propose un contrôle gratuit de votre prise de terre afin d’optimiser au maximum votre installation.

Le choix de votre électrificateur

Le choix de l’appareil dépend de votre parcellaire et de vos animaux. Les paramètres suivants sont à prendre en compte :

  • La densité de la végétation. Les électrificateurs à haute énergie d’impulsion permettent d’anéantir la végétation tout en maintenant une forte tension. Celle-ci doit être d’au moins 3.000 volts voir 4.000 volts pour des animaux difficiles à contenir. La tension mesurée par un testeur de clôture, un voltmètre numérique ou bien encore par un détecteur de pertes est à surveiller très régulièrement, voire quotidiennement.
  • Le périmètre de clôture. Il correspond à la longueur simple de l’installation et non la longueur totale des fils qui la conduisent. A périmètre égal, les systèmes à plusieurs fils, transportent mieux le courant à condition que les fils soient reliés entre eux à intervalles réguliers.
  • Le type d’animal. Il est recommandé d’utiliser un électrificateur performant pour les animaux difficiles à contenir, tels les animaux sauvages, les moutons, les chèvres où les volailles. Pour les animaux de contention facile, tels les bovins, les chevaux, les porcs, un appareil moins puissant pourra être utilisé.
  • La source d’énergie électrique. Bien des raisons conduisent à privilégier l’utilisation d’un électrificateur sur secteur : prix d’achat de l’appareil relativement modéré, consommation en énergie extrêmement réduite, utilisation plus pratique... Si vous n’avez pas accès à une prise de courant, un appareil sur batterie 12 volts sera la meilleure alternative. Les frais de consommation restent dans le domaine du raisonnable, mais les efforts d’entretien nécessaires pour recharger la batterie sont importants. Pour réduire ceux-ci, du moins pendant la période du printemps à l’automne, l’utilisation d’un panneau solaire est vivement conseillée. L’utilisation de piles sèches 9 volts non-rechargeables reste l’alternative la plus coûteuse pour alimenter un électrificateur. Bien entendu, il faut souligner le confort d’utilisation de ces appareils et leur maniabilité. Leur faible puissance demeure toutefois un inconvénient.

Une énergie d’impulsion à vérifier

La nouvelle réglementation européenne entrée en vigueur au 1er janvier 2015 limite l’énergie d’impulsion maximum à 15 joules. Comme cela vous a été montré lors de notre dernière journée portes ouvertes, certains électrificateurs, bien que proposant en théorie ces valeurs d’énergie d’impulsion, délivrent dans la pratique une énergie bien moindre, ne permettant pas une sécurité de la clôture adéquate surtout sur de longs périmètres avec de la végétation.

Une technique spécifique d’où l’investissement de Farago Creuse

Qualité de la prise de terre, jonctions au niveau des raccords, conception des barrières (notamment leur visibilité et lisibilité par les animaux), choix des piquets de coin ou de bout de ligne… autant d’éléments qui vont déterminer l’efficacité, le niveau de suivi nécessaire et la longévité de la clôture mise en place. C’est pour cela que Farago Creuse réalise régulièrement des formations spécifiques de l’ensemble de ses techniciens afin qu’ils puissent transmettre ce savoir aux éleveurs intéressés.

Un magasin et des techniciens à votre disposition avec une large gamme de produits et services

Depuis quatre ans, un magasin est à votre disposition où chacun peut ainsi se procurer l’ensemble du matériel nécessaire à la mise en place d’une bonne installation grâce à une gamme complète et adaptée et aussi demander conseils et astuces aux animateurs qui vous accueillent. Nos techniciens peuvent vous présenter de manière plus précise chaque élément en fonction de vos besoins spécifiques. Que ce soit au magasin ou auprès de votre technicien, demandez le catalogue complet. Vous êtes nombreux à nous témoigner votre satisfaction de par votre fidélité ou encore lors de nos portes ouvertes annuelles qui connaissent un véritable succès en termes d’échanges et de convivialité. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

lino

je viens de recevoir par courrier une offre promotionnelle pour acheter du vin provenant d'un vignoble appartenant a la coop d'insémination artificielle :origenplus.Je préfererais que les coops redistribuent les bénéfices a leurs adhérents plutot que d'acheter des propriétés qui vont enrichir on ne sait qui.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires