La gestion sanitaire du troupeau. Un plan d’action pour la campagne 2011/2012

Marien BATAILLE / Dr Didier GUERIN

Dans un contexte difficile pour les éleveurs, l’action sanitaire collective s’avère encore plus indispensable. GDS Creuse a réuni un groupe de travail pour proposer un plan d’action pour la campagne 2011/2012.

Ces dernières années ont montré la présence de dommages sanitaires conséquents dans certains troupeaux. Les conditions économiques et sanitaires générales dégradées depuis l’hiver 2007-2008, le passage du virus de la fièvre catarrhale en 2008, des « oublis » de mesures sanitaires de base ont amplifié le déséquilibre dans ces élevages. La focalisation sur de prétendus effets de la vaccination fièvre catarrhale ont occulté les vraies raisons de la problématique rencontrée, limité l’utilisation d’outils diagnostiques disponibles et conduit à des situations très difficiles. Face à cette situation, le Conseil d’Administration de GDS Creuse, en décembre 2010, a décidé de mettre en place un groupe de travail qui a débouché sur une proposition de plan d’action lors de sa réunion du 20 octobre.

Tirer profit des évolutions de la réglementation…

Deux importantes modifications réglementaires en matière de gestion sanitaire du troupeau sont intervenues depuis 2007 : le décret relatif à la prescription des médicaments et la rénovation de la visite sanitaire obligatoire en élevage bovin. En effet, la prescription des médicaments vétérinaires est possible, d’une part, après réalisation d’un examen clinique des animaux par le vétérinaire avant chaque prescription et, d’autre part, sans examen clinique systématique, dans le cadre du suivi sanitaire avec la détermination de la priorité sanitaire de l’élevage lors du bilan sanitaire annuel et du protocole de soins. De plus, la réalisation de ce bilan peut s’articuler avec la visite sanitaire obligatoire. Cela constitue un intérêt triple pour l’éleveur : améliorer la rentabilité de son élevage, sécuriser ses pratiques dans le cadre de la filière et bénéficier de la prescription sans consultation systématique.

… pour valoriser ses données sanitaires

Du fait d’obligations règlementaires, les éleveurs enregistrent nombre d’informations. Ces données peuvent alimenter des bilans afin que chaque éleveur ait un retour individuel constructif pour une analyse plus précise de son élevage. Dans ce cadre, GDS Creuse a participé au développement d’un document de bilan sanitaire prérempli. Il intègre :

  • En relation avec le Service Elevage de la Chambre d’Agriculture, les données d’identification afin d’alimenter la détermination de la productivité numérique du troupeau, illustration primordiale d’équilibre sanitaire.
  • Les données enregistrées à GDS Creuse en matière de suivi des maladies soumises à prophylaxies de cheptel ou d’introduction et/ou de dépistages ponctuels.
  • Les bilans des pathologies qui sont à renseigner par l’éleveur à partir de son carnet sanitaire avec une indication pour les principales pathologies du niveau d’alerte dans lequel se situe le troupeau.

Ce document sera fourni à chaque éleveur d’ici la fin de l’année. Il est destiné à être utilisé dans le cadre du suivi sanitaire approfondi réalisé par le vétérinaire traitant lors du bilan sanitaire annuel volontaire pour la prescription hors examen clinique des médicaments. Avec la détermination des facteurs de risque de l’élevage, il permet une meilleure définition des mesures sanitaires et médicales adaptées à l’élevage et à sa priorité sanitaire. Cela demande un investissement technique de l’éleveur et de son vétérinaire traitant accompagné d’un cadre financier défini conjointement par le vétérinaire et l’éleveur.

Intégrer les outils proposés par GDS Creuse en relation avec les vétérinaires

Les différentes évolutions, tant au niveau des élevages, de la réglementation, des consommateurs-citoyens…, indiquaient que la mise à disposition de services à visée d’approche collective du troupeau devenait de plus en plus indispensable et pertinente. Afin de répondre à cette exigence, la maîtrise sanitaire globale du troupeau représente un axe majeur d’action de GDS Creuse initié depuis le début des années 2000, en relation avec le GTV23. Les objectifs généraux des plans mis à disposition dans ce cadre sont de permettre une approche globale d’une problématique avec l’éleveur en prenant le temps d’en discuter, de mettre en place le plan sur la durée (compte-rendu écrit), de suivre l’évolution (accompagnement vétérinaire), de se servir des modules existants (IBR, BVD, paratuberculose, diarrhées néonatales, introductions, avortements, parasitisme…). De réelles opportunités de faire avancer la gestion sanitaire de l’individuel et du curatif vers le collectif et le préventif se dégagent si éleveur et vétérinaire s’approprient la démarche pour apporter une cohérence et une efficacité du conseil vétérinaire en élevage.

Le plan d’action « gestion sanitaire des troupeaux » pour la campagne 2011/2012 proposé par le groupe de travail s’appuie sur le bilan sanitaire prérempli. Lors de la réalisation du bilan sanitaire annuel, le vétérinaire, en relation avec l’éleveur, va déterminer la priorité sanitaire de l’élevage. Des outils GDS Creuse sont à disposition pour aider à la gestion de cette priorité sanitaire.

Le plan d’action du groupe de travail de GDS Creuse pour la campagne 2011/2012

Composé des éleveurs et des vétérinaires membres du Conseil d’Administration, le groupe de travail de GDS Creuse relatif à l’approche collective de la gestion sanitaire du troupeau s’est réuni le 20 octobre dernier afin d’élaborer un plan d’action sur la « maîtrise des risques sanitaires en élevage » pour la campagne 2011/2012. Les pistes de réflexion peuvent se classer de la manière suivante :

  1. En s’appuyant sur le Bilan Sanitaire Volontaire (BSV) avec les vétérinaires comme acteurs sur le terrain, le groupe de travail a mis en avant la nécessité d’approfondir et d’améliorer le suivi des élevages confrontés à des problématiques particulières ou particulièrement importantes.

Les formations font parties des demandes fortes des éleveurs. C’est pourquoi, en complément des formations « éleveur infirmier de son élevage », de nouvelles formations, multi-espèces, pourront être proposées sur des thèmes spécifiques comme la maîtrise du parasitisme, la gestion de la reproduction, la prévention des diarrhées

Une présentation aux vétérinaires lors de la journée annuelle GTV23/GDS Creuse

Lors de la journée annuelle GTV23/GDS Creuse, ce plan d’action sera exposé à l’ensemble des vétérinaires exerçant en Creuse. En effet, le vétérinaire dispose de nouveaux outils pour mieux appréhender la gestion du troupeau et l’approche de l’éleveur.

Face à ces profondes modifications, le positionnement du vétérinaire est appelé à évoluer pour répondre aux nouveaux besoins des éleveurs. La mise à disposition de services à visée d’approche collective du troupeau devient de plus en plus indispensable et pertinente. Une information à l’ensemble des éleveurs se fera dans un prochain article.

Pour une approche sanitaire globale à la fois technique et économique avec une (r)évolution de la relation éleveur/vétérinaire

Chaque éleveur demande une production conforme à ses objectifs avec un minimum de problèmes sanitaires, des animaux soignés à un coût maîtrisé et être en règle avec la réglementation. GDS Creuse et le GTV23 ont élaboré des outils pour répondre à ces demandes qu’ils veulent mettre en œuvre avec les vétérinaires praticiens. GDS Creuse demande de l’application et de l’implication dans la mise en place et le suivi (introductions, prophylaxies, plans d’assainissement et de prévention…) avec un retour individuel et collectif pour un partenariat pleinement efficace pour l’éleveur alliant l’expertise individuelle (au niveau de l’animal mais aussi du troupeau) du vétérinaire et l’expertise sanitaire collective de GDS Creuse. Cela passe par une (r)évolution de la relation éleveur-vétérinaire. La mise en œuvre de ces outils s’inscrit dans les principes fondamentaux suivants : une approche globale à la fois technique et économique, une promotion et une rémunération du conseil avec un conseil de qualité et utile et un gain économique rapide et durable.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires