Le bœuf irlandais se met au vert

Cyrielle Delisle - Réussir Bovins Viande Novembre 2011

Le bœuf irlandais se met au vert

Le secteur agricole représente un moteur de croissance important pour l’économie irlandaise. Le bœuf bénéficie par ailleurs d’une demande globale forte. L’Irlande est d’autre part, un gros exportateur de produits agroalimentaires. C’est pourquoi, le pays a décidé de mettre en avant les questions liées au développement durable dans l’élevage et ce par l’intermédiaire de Bord Bia(1), l’Irish Food Board. Pour améliorer son empreinte carbone, cette agence a lancé en 2010 auprès de 200 fermes un programme pilote mis au point par Teagasc(2) et accrédité par The Carbon Trust, un cabinet anglais d’experts. L’objectif de ce plan est de comptabiliser l’empreinte carbone de chaque élevage en développant un modèle de calcul pour la production d’un kilo de bœuf.

© C. Delisle

Depuis 2010, l’empreinte carbone est mesurée dans les élevages bovins.

7000 fermes déjà auditées

Depuis le début de l’année 2011, ce programme a été mis en place dans 7 000 des 32 000 élevages bovins, participant à la Charte assurance qualité de Bord Bia. Cet audit devrait être appliqué aux 25 000 élevages restants d’ici fin 2012. Au total, ce sera 75 % de la production de bovins irlandais qui sera pris en compte. « Chaque semaine, les données de 500 fermes sont recensées. Ces dernières reçoivent ensuite un audit individuel réalisé en collaboration avec Teagasc et comprenant les résultats détaillés sur l’empreinte carbone de leur élevage et des conseils mettant en relief les capacités d’économie pouvant être réalisées par les éleveurs tout en allégeant leurs émissions de gaz carbone », explique le communiqué de l’agence Bord Bia.
Les éleveurs qui ont participé ont réagi positivement. Les premiers résultats du programme ont montré une variation de l’empreinte carbone entre les différents élevages. Les acteurs de ce plan estiment ainsi qu’une progression significative peut être réalisée. En vue d’une intégration plus complète des questions environnementales dans la Charte assurance qualité du bœuf irlandais, Bord Bia travaille dans deux directions : « l’ajout de nouveaux critères comme la consommation d’eau, la biodiversité et la mise au point d’un programme visant à mesurer puis à diminuer l’empreinte carbone à toutes les étapes, de la production de la viande à son conditionnement et sa distribution. »
Il est prévu que ce programme soit étendu aux autres secteurs, en premier lieu à celui des produits laitiers car plus de la moitié des élevages sont membres de la Charte assurance qualité de Bord Bia.

Des audits ont déjà été engagés en direction de 100 exploitations laitières. La phase en exploitation devrait être achevée au premier semestre 2012, avant d’être étendue à l’ensemble du secteur en 2012. Bord Bia souhaite ensuite appliquer ce programme à tous les élevages (ovins, porcins…) et à l’agriculture (céréales, horticultures) en général à terme.

(1) Office de promotion des produits agroalimentaires irlandais et de l’horticulture. C’est un organisme para-public, créé en 1994 par le gouvernement irlandais.
(2) L’équivalent de l’Institut de l’élevage en Irlande.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires