Le groupement des vêlages améliore la productivité numérique

François d'Alteroche - Réussir Bovins Viande Janvier 2013

Le groupement des vêlages améliore  la productivité numérique
Quelles que soient la zone d’élevage et la race concernée, il ressort de l'analyse des données de Bovins Croissance que les élevages avec vêlages regroupés sont toujours mieux placés que les autres. © F. d'Alteroche

D’après l’analyse nationale des résultats des éleveurs adhérents à Bovins Croissance, seulement 59 % des éleveurs regroupent plus de 60 % des vêlages sur une période de 90 jours (que ce soit en automne, en début d’hiver ou au printemps). La double période(1) est choisie par très peu d’éleveurs et de façon variable selon la race. C’est le cas de 4 % des éleveurs en Charolais et de 12 % en Rouge des Prés. Ceci montre que le groupement des vêlages est loin d’aller de soi pour une grande partie des éleveurs. Or il ressort de l’analyse des données que les élevages avec vêlages étalés sont toujours moins bien placés que les autres, quelles que soient la zone d’élevage et la race concernée. « On constate toujours des écarts de performances sur l’intervalle vêlage-vêlage et sur la mortalité des veaux en particulier », explique Julien Belvèze de l’Institut de l’élevage. Prenons l’exemple des naisseurs charolais du Nord Massif central. La productivité globale est améliorée en moyenne de 4 % entre des vêlages groupés à au moins 60 % en automne contre des vêlages étalés. L’intervalle vêlage-vêlage est réduit de 16 jours, et la mortalité des veaux avant sevrage est inférieure de 1,3 %. La mortalité des veaux est même améliorée de 2,3 % entre des vêlages étalés et des vêlages en double période (9,3 % contre 7 %). « Plus les vêlages sont concentrés, plus ces critères techniques sont améliorés », analyse aussi Julien Belvèze. Les élevages ayant des vêlages groupés à 90 % sur une période de trois mois maximum s’en sortent mieux. Ceci montre qu’il est certainement judicieux d’aller assez loin dans le groupement des vêlages.

Capture d’écran 2013-01-29 à 15.56.58

(1) au moins 40 % des vêlages sur la première période et 40 % sur la deuxième période.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires