Le statut sanitaire est très important pour les exportations vers les pays tiers

François d'Alteroche Réussir Bovins Viande Janvier 2012

Le statut sanitaire est très important pour les exportations vers les pays tiers
La détection du moindre cas de FCO pourrait influer très négativement sur l’exportation. © B. Griffoul

Attention au volet sanitaire pour le cheptel bovin français si l’on souhaite pérenniser ses débouchés à l’exportation. La menace n’est pas à prendre à la légère. « Nous sommes à deux doigts de perdre notre statut de pays indemne de tuberculose », a expliqué Jean-Luc Angot, directeur général adjoint de la DGAL à l’occasion de la dernière assemblée générale de la Fédération française des commerçants en bestiaux. Il existe en effet de sérieuses interrogations sur l’évolution préoccupante de cette maladie dans plusieurs départements.

Le taux de vaccination FCO stagne

La seconde épée de Damoclès sanitaire est liée à la FCO. La maladie est actuellement sous contrôle compte tenu du bon taux de couverture vaccinale des années précédentes. Rien n’est en revanche garanti pour 2012 si le taux d’animaux vaccinés au sein du cheptel bovin français continue de stagner à environ 30 % comme ce fut le cas en 2011. « Pour éviter une circulation du virus, il faudrait que ce taux avoisine au moins 70 %. Rappelons que la détection du moindre cas de FCO pourrait rendre caducs les accords passés avec plusieurs pays tiers pour l’exportation », ajoutait Jean-Luc Angot. La FFCB souhaiterait donc que davantage d’éleveurs aient le réflexe vaccination cette année. A l’image de Jean-Paul Weber, président du syndicat des commerçants de la Mayenne, certains souhaitent d’ailleurs ouvertement le retour à la vaccination obligatoire des cheptels afin que l’élevage français mette toutes les chances de son côté pour pérenniser ses parts de marché à l’export pour le bétail vivant.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 3

steph 85

meme en payant, le vaccin, ça va pas ruiner un elevage, c moins couteux, que d avoir de la casse sur un cheptel, moi aussi tous mes bovins finissent a l abattoir

steph 85

il faut absolument que tous le monde, vaccine pour la FCO,si on veux exporter nos bovins, que ceux qui veulent soit penaliser ,j espere.Pour la tuberculose, que les pouvoirs public, prennent leurs responsabilité, pour garder notre statu indem

yan44

ok pour vaccinner mai pas pour payer car je ne commercialise aucun annimal pour l export ni pour la production.tous mes bovins sont finis puis vendus a l abbatoir

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires