Les chiffres de l’érosion du cheptel français

François d'Alteroche - Réussir Bovins Viande Octobre 2012

Les chiffres de l’érosion du cheptel français
L'érosion des effectifs de vaches reproductrices touche les races laitières et les races allaitantes. © F. Mechekour

Le nombre de « moules à veaux » a subi une érosion sensible sur le territoire français l’an dernier. Après le sursaut de 2010, les effectifs de vaches
reproductrices (laitières et allaitantes) sont désormais nettement en dessous du seuil de 8 millions de têtes. Selon les chiffres de la base de données nationale de l’Identification (BDNI), il y avait un total de 7,75 millions vaches le 1er janvier dernier.

Le recensement général agricole de 1988 faisait état d’un total de 9,172 millions de vaches en distinguant 5,699 millions de laitières et 3,472 millions d’allaitantes. La répartition actuelle est plus équilibrée entre le lait et la viande : 3,725 millions de laitières et 4,028 millions d’allaitantes. Mais l’érosion constatée en un an n’a épargné aucune des deux catégories avec quelques nuances selon les races.

Imag 5

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires